« La route des chicanes est dégagée, constate la préfète de Loire-Atlantique »

Durée de lecture : 2 minutes

27 janvier 2018


La préfète de la région Pays de la Loire, Nicole Klein, a parcouru vendredi 26 janvier la "route des chicanes" traversant la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, libérée de ses obstacles mais semée de nombreux nids-de-poule.

Outre plusieurs journalistes, le convoi était très sécurisé : filtrage aux entrées de la route, survol par un hélicoptère, membres du GIGN prêts à intervenir...

Finalement, tout s’est passé dans le calme. Mais non sans sarcasmes... Un premier panneau, à l’entrée, donne le ton : "Passage de préfète". Sur les premiers cent mètres, de nombreuses inscriptions ont été tracées par des militants, sur des barricades, des banderoles, des pancartes restées sur le bas-côté, ou à même le bitume.

La tranquille progression du convoi permet à la préfète de prendre connaissance des messages anti-État distillés par les militants anti-aéroport massés par dizaines sur les bas-côtés, dont beaucoup ont le visage dissimulé. Certains baissent leur pantalon et montrent leurs fesses au passage des véhicules.

Arrivée au bourg de Notre-Dame-des-Landes, après un seul arrêt, la préfète s’est engouffrée dans un garage attenant au local de l’association Acipa, trinquant même à la "libération" de la route avec des opposants historiques. Le tout dans un gobelet barré d’un "Non à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes".

"En tout cas, c’est dégagé", a conclu Nicole Klein.

Dans la vidéo ci-dessous, Mme Klein dit que « c’est un retour à l’État de droit ». « La route est dégagée et bientôt, on pourra y circuler de nouveau. (...) Pouvoir y circuler la fait rentrer dans le droit commun et la République. (...) La suite ? On va commencer très rapidement à discuter sur les bases qu’a définies le gouvernement. »



Lire aussi : Nettoyage de la « route des chicanes » à Notre-Dame-des-Landes : « Il y avait de l’émotion »


28 mars 2020
Les dépenses françaises pour la bombe atomique pourraient financer 100.000 lits de soins intensifs
Lire sur reporterre.net
28 mars 2020
Aux États-Unis, en raison du coronavirus, l’administration suspend les contrôles environnementaux
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En pleine crise du Covid-19, les entreprises se préparent à verser des dividendes record
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En 2018, on pouvait fabriquer 200 millions de masques par an en France
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Plan de relance et aides d’urgence : la justice sociale et l’écologie doivent primer
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Fermeture des marchés : les paysans lancent une carte des alternatives
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Les pangolins sont porteurs de coronavirus liés au SRAS-CoV-2, indique une étude scientifique
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Amazon ment et continue de profiter de la crise
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Charbon : les projets de centrales en recul pour la quatrième année consécutive
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Coronavirus : la qualité de l’air s’est améliorée de 20 à 30% à Paris, selon Airparif
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Les compagnies aériennes demandent 200 miliards de dollars d’aide
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Les hippopotames de Pablo Escobar restaurent un monde perdu
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Airbus force la reprise du travail chez ses sous-traitants, dénonce la CGT
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Les associations environnementales demandent la suspension des enquêtes publiques
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Adieu, Manu Dibango
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Notre-Dame-des-Landes

28 mars 2020
« La métropolisation du monde est une cause de la pandémie »
Entretien
28 mars 2020
Pour limiter les pandémies, les humains doivent « décoloniser le monde »
Enquête
27 mars 2020
En Afrique, l’Europe et la France ont attisé la déforestation
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Notre-Dame-des-Landes