Le Premier ministre donne raison à Nicolas Hulot sur les néonicotinoïdes

26 juin 2017



Actualisation - Mardi 27 juin 2017 - Couac gouvernemental sur les pesticides : en fait, rien n’est vraiment réglé


Le Premier ministre, Édouard Philippe, a mis fin au premier désaccord gouvernemental à la mi-journée lundi 26 juin, tranchant en faveur du maintien de la loi de 2016 interdisant les néonicotinoïdes, des pesticides dits « tueurs d’abeilles ». « Le gouvernement a décidé de ne pas revenir sur les dispositions de la loi de 2016. Cet arbitrage a été pris à l’occasion d’une réunion tenue à Matignon le 21 juin dernier », a précisé le Premier ministre dans un communiqué.

Un document de travail interministériel révélé par RMC avait jeté le trouble ce lundi 26 juin au matin. Il indiquait que le gouvernement envisageait de revenir sur l’interdiction des néonicotinoïdes, qui doit entrer en vigueur en France en 2020, et de l’épandage aérien de pesticides.

Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, avait alors déclaré lundi 26 au matin que, concernant les néonicotinoïdes, « la France n’est pas en conformité avec le droit européen », qui ne prévoit l’interdiction de que trois de ces pesticides « tueurs d’abeilles ». « Il y a certains produits avec des impasses techniques, qui n’ont pas de produits de substitution. Nous devons pouvoir autoriser des dérogations afin que nos producteurs continuent à travailler dans de bonnes conditions », avait-il justifié, indiquant sur ces points là un désaccord avec le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot. « L’arbitrage est celui du Premier ministre », avait encore précisé le ministre de l’Agriculture. Nicolas Hulot a donc remporté la manche concernant les néonicotinoïdes.

Reste la question des épandages aériens. Ce lundi 26 juin, Stéphane Travert a précisé que les dérogations ne seraient délivrées « qu’en cas de crise sanitaire grave ». Sur ce sujet, le Premier ministre n’a pas fait de déclarations.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Couac gouvernemental sur les pesticides : en fait, rien n’est vraiment réglé


22 juillet 2017
L’humanité a produit 9 milliards de tonnes de plastiques non biodégradables
Lire sur reporterre.net
21 juillet 2017
L’Exposition universelle devrait détruire des terres agricoles à Saclay
Lire sur reporterre.net
21 juillet 2017
Quarante loups pourront être abattus pour la période 2017-2018
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2017
Forêt de Bialowieza : la Commission européenne engage un bras de fer avec la Pologne
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2017
La demande d’autorisation de création de Cigéo repoussée à 2019
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
Coup d’arrêt au projet de centre commercial Val Tolosa à Toulouse
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
Les crèmes solaires nuisent aux écosystèmes marins, dénonce l’ONG Green Cross
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
On ne les aime pas, mais les mouches sont d’excellentes pollinisatrices
Lire sur reporterre.net
15 juillet 2017
L’administration Trump ouvre la porte à la géo-ingénierie
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2017
Le projet dans la plaine du Var, près de Nice, retoqué par la justice
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2017
L’ASN demande à EDF et à Areva de revoir leur dossier de démantèlement nucléaire
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2017
Le Gange ne peut être considéré comme une « entité vivante », décide un tribunal indien
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2017
Le siège d’EELV perd les deux tiers de ses salariés
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2017
Des dizaines d’incendies ravagent la Californie
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2017
Le Conseil d’État enjoint au gouvernement d’agir contre la pollution de l’air
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

22 juillet 2017
Les riches sont majoritairement responsables du désastre climatique qu’est l’aviation
Tribune
21 juillet 2017
Malgré la décision de justice, le préfet de Haute-Garonne s’obstine à détuire les espèces protégées à Val Tolosa
Info
22 juillet 2017
5 questions, 5 réponses pour comprendre la multiplication des feux de forêt
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides