Faire un don
26536 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
33 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Le Premier ministre donne raison à Nicolas Hulot sur les néonicotinoïdes

Durée de lecture : 2 minutes

26 juin 2017

Actualisation - Mardi 27 juin 2017 - Couac gouvernemental sur les pesticides : en fait, rien n’est vraiment réglé


Le Premier ministre, Édouard Philippe, a mis fin au premier désaccord gouvernemental à la mi-journée lundi 26 juin, tranchant en faveur du maintien de la loi de 2016 interdisant les néonicotinoïdes, des pesticides dits « tueurs d’abeilles ». « Le gouvernement a décidé de ne pas revenir sur les dispositions de la loi de 2016. Cet arbitrage a été pris à l’occasion d’une réunion tenue à Matignon le 21 juin dernier », a précisé le Premier ministre dans un communiqué.

Un document de travail interministériel révélé par RMC avait jeté le trouble ce lundi 26 juin au matin. Il indiquait que le gouvernement envisageait de revenir sur l’interdiction des néonicotinoïdes, qui doit entrer en vigueur en France en 2020, et de l’épandage aérien de pesticides.

Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, avait alors déclaré lundi 26 au matin que, concernant les néonicotinoïdes, « la France n’est pas en conformité avec le droit européen », qui ne prévoit l’interdiction de que trois de ces pesticides « tueurs d’abeilles ». « Il y a certains produits avec des impasses techniques, qui n’ont pas de produits de substitution. Nous devons pouvoir autoriser des dérogations afin que nos producteurs continuent à travailler dans de bonnes conditions », avait-il justifié, indiquant sur ces points là un désaccord avec le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot. « L’arbitrage est celui du Premier ministre », avait encore précisé le ministre de l’Agriculture. Nicolas Hulot a donc remporté la manche concernant les néonicotinoïdes.

Reste la question des épandages aériens. Ce lundi 26 juin, Stéphane Travert a précisé que les dérogations ne seraient délivrées « qu’en cas de crise sanitaire grave ». Sur ce sujet, le Premier ministre n’a pas fait de déclarations.



Lire aussi : Couac gouvernemental sur les pesticides : en fait, rien n’est vraiment réglé


9 décembre 2019
Peuples autochtones : l’accès à la COP bloquée par Extinction Rebellion et Minga
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
L’usine des « mille vaches » finalement condamnée en appel
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
Deux « gardiens de la forêt » assassinés au Brésil
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
100 portraits de Macron brandis à l’envers devant la Tour Eiffel
Lire sur reporterre.net
8 décembre 2019
L’énergie nucléaire pourrait être exclu de la « finance verte » par le Parlement européen
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2019
18 associations demandent l’annulation de l’extension de Roissy
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2019
Des pays de l’Est et les banques s’opposent aux nouveaux objectifs climatiques de l’Europe
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
L’Europe interdit le chlorpyrifos, un pesticide neurotoxique
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
Les syndicats appellent à une nouvelle mobilisation mardi 10 décembre
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
Engie profiterait du conflit social au Chili pour ne pas fermer sa centrale à charbon
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
Violences policières : un homme tabassé lors de la manifestation parisienne du 5 décembre
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2019
Extinction Rebellion a saboté 3.600 trottinettes électriques en soutien à la grève générale
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2019
La France est un des pays les plus exposés aux risques climatiques
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2019
Les émissions mondiales de CO2 ont encore augmenté en 2019
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2019
Les assassins de Berta Cáceres condamnés à plus de 30 ans de prison
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

9 décembre 2019
Les zadistes de la Cagette des terres ravitaillent et réchauffent les luttes
Reportage
28 novembre 2019
Le climatoscepticisme reste présent dans la classe politique
Enquête
9 décembre 2019
Rénovation énergétique : comment passer à la vitesse supérieure ?
Alternative


Dans les mêmes dossiers       Pesticides