Le gouvernement lance une consultation sur la gestion des déchets radioactifs

20 septembre 2018

Le secrétaire d’État à la Transition écologique Sébastien Lecornu a annoncé jeudi 20 septembre le lancement d’une consultation publique sur la gestion des matières et déchets radioactifs sur le territoire français.

« Force est de constater qu’aujourd’hui, il y a un problème pour lequel il nous faut trouver une solution. Je pense que c’est cela, le débat public, (...) il faut prendre les données techniques telles qu’elles nous sont apportées par les ingénieurs et les gens de science », a expliqué le secrétaire d’État à l’issue d’une réunion sur le projet Cigéo d’enfouissement de déchets nucléaires, à Bure (Meuse). Sous l’égide de la Commission nationale du débat public (CNDP), ce processus est prévu pour se dérouler de décembre à mars et doit « réactualiser les principes qui ont présidé à la gestion des déchets nucléaires dans notre pays et s’ouvrira à toutes les options possibles quant à l’avenir du nucléaire dans les décennies à venir », a précisé le ministère dans un communiqué. Les modalités de cette consultation seront présentées en novembre par la CNDP.

Parallèlement, un « centre d’information et de ressources à destination du grand public » a été lancé jeudi sous l’adresse www.cigeo.gouv.fr sur le projet Cigéo, qui vise à enfouir à 500 m sous terre les déchets les plus radioactifs ou à vie longue du parc nucléaire français.

Le collectif « Bure stop » d’opposants au projet Cigéo a lui fait part jeudi de « son refus de toute participation à cette mascarade sur internet comme au débat public qui s’annonce ». « Il s’agit de faire à nouveau semblant d’intégrer la population française à un processus décisionnel alors que le projet de poubelle nucléaire est sur les rails », a dénoncé le collectif dans un communiqué.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.



19 avril 2019
Notre-Dame, site désormais pollué par le plomb ?
Lire sur reporterre.net
19 avril 2019
Un recours au Conseil d’État demande l’interdiction des grenades GLI-F4
Lire sur reporterre.net
18 avril 2019
Le dioxyde de titane, alias E171, sera interdit en janvier 2020
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
La société Arkolia confirme son projet de méga centrale solaire sur le Larzac
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Un nouvel observatoire pour évaluer l’action des députés européens
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Blocages à Londres : Extinction Rebellion réclame un « état d’urgence climatique »
Lire sur reporterre.net
16 avril 2019
Plus de 200 perturbateurs endocriniens retrouvés dans nos eaux de surface
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
L’exportation du lait européen en Afrique est nuisible, alerte un collectif d’ONG
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
Le glyphosate interdit au Vietnam
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
La manifestation pour la liberté de manifester brutalement empêchée à Toulouse
Lire sur reporterre.net
13 avril 2019
Appel à manifester pour les libertés samedi 13 avril
Lire sur reporterre.net
10 avril 2019
La fonte des glaciers fait monter le niveau de la mer à un rythme de plus en plus rapide
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
Le tribunal suspend les travaux de la déviation de Beynac, en Dordogne
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
La période d’avril 2018 à mars 2019 est la plus chaude jamais enregistrée en Europe et à l’échelle mondiale
Lire sur reporterre.net
8 avril 2019
Grenouilles et crapauds menacés d’extinction à cause d’un champignon
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets nucléaires

23 mars 2019
Contre l’effondrement, Extinction Rebellion prône la désobéissance civile
Enquête
18 avril 2019
Le géant pétrolier Chevron, qui a saccagé l’Amazonie, échappe à la justice
Enquête
19 avril 2019
Notre-Dame : le bois de chêne de la charpente était « médiocre »
Enquête


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Déchets nucléaires