Le gouvernement maintient le cap d’une fermeture des centrales à charbon d’ici 2022

Durée de lecture : 3 minutes

4 avril 2019

Mercredi 3 avril, RTE, le gestionnaire du réseau d’électricité, a remis un rapport très attendu sur différents scénarios de fermetures des quatre dernières centrales à charbon. En janvier, le gouvernement avait demandé à RTE de plancher sur la délicate question de la fermeture des centrales à horizon 2022, en tenant compte notamment des retards pris dans les chantiers de l’EPR de Flamanville (Manche) et de la centrale à gaz de Landivisiau (Finistère).

À cette occasion, le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, a confirmé sa volonté d’arrêter la production d’électricité à partir de charbon sous trois ans. « Il y a une voie, ce n’est pas une autoroute toute droite », a dit François de Rugy, en évoquant les « contraintes » qui jalonnent ce parcours.

Pas de quoi convaincre les ONG, dont Clément Sénéchal, de Greenpeace. Dans un communiqué, il souligne : « À force de s’entêter dans le nucléaire avec le fiasco de Flamanville dont le calendrier pourrait encore glisser de plusieurs années selon les propos du Ministre, à force de reporter le développement des renouvelables et de ne pas tenir ses objectifs sur l’efficacité énergétique, le gouvernement français se retrouve aujourd’hui complètement en porte-à-faux sur sa politique climat-énergie. Avec d’une part un flou persistant sur la vraie-fausse fermeture des centrales à charbon d’ici 2022, malgré les promesses répétées du gouvernement. D’autre part, avec un recours illusoire aux fausses solutions, comme la conversion de la centrale de Cordemais en centrale à biomasse (Ecocombust), malgré l’impact écologique désastreux de cette option industrielle, constaté à Gardanne. »

Même son de cloche au Réseau action climat, pour qui « cette étude ne doit pas être l’occasion pour le gouvernement de prendre des décisions contraires à la transition énergétique », a écrit le réseau dans un communiqué. « Le gouvernement doit maintenant inscrire la sortie du charbon une bonne fois pour toute dans la loi et mettre des moyens pour accompagner les travailleurs et territoires impactés. Il faut aussi donner un cap clair pour la centrale de Cordemais en reconnaissant que le projet de reconversion en centrale à biomassene tient pas la route », a également affirmé Cécile Marchand, chargée de campagne aux Amis de la Terre.

Deux des quatre dernières centrales appartiennent à EDF – à Cordemais (Loire-Atlantique) et au Havre (Seine-Maritime) ; et deux autres – à Meyreuil (Bouches-du-Rhône) et à Saint-Avold et Carling (Moselle) – sont en passe d’être cédées par l’allemand Uniper au groupe tchèque EPH, détenu par le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky. Ces centrales totalisent environ 3.000 mégawatts (MW) de puissance, dont 1.200 MW à Cordemais. Elles représentent une faible part de la production française mais 27 % des émissions de gaz à effet de serre du secteur électrique – l’équivalent en CO2 de quatre millions de véhicules particuliers.

- Source : communiqués et Reuters.



Lire aussi : En grève, la centrale à charbon de Gardanne se cherche un avenir


26 juillet 2019
De multiples records de chaleur enregistrés par Météo France
Lire sur reporterre.net
26 juillet 2019
Greenpeace dépose un recours contre la suppression des enquêtes publiques
Lire sur reporterre.net
26 juillet 2019
Les algues vertes frappent à nouveau la Bretagne
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Huile de palme : Total saisit le Conseil constitutionnel
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Nouveau revers pour le projet de centre commercial de Val Tolosa
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Les opposants à EuropaCity neutralisent les travaux de la future gare
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Le record estival de consommation d’électricité a été battu
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Un rapport officiel étudie comment atteindre le « zéro artificialisation » des sols
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2019
Des animaux sont transportés sur de longues distances en pleine canicule, d’après des ONG
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2019
Le 125e portrait d’Emmanuel Macron décroché au pays Basque
Lire sur reporterre.net
23 juillet 2019
Les députés ont voté pour la ratification du Ceta
Lire sur reporterre.net
23 juillet 2019
Canicule : EDF obligé de mettre à l’arrêt deux réacteurs nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
Bure : expulsion en cours au bois Lejuc
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
La justice interdit à Greenpeace de s’approcher de convois transportant des déchets nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
À Bure, le bois Lejuc est réoccupé
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Énergie
27 juillet 2019
Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul
Alternative
26 juillet 2019
Contre le G7, les altermondialistes organisent un sommet « démocratique et ouvert »
Info
25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Énergie