Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Pollutions

Le gouvernement recommande de cesser la désinfection des villes

Le 9 avril, le gouvernement a pris acte de l’avis du Haut Conseil de la santé publique (HSCP) qui recommande d’assurer le nettoyage habituel de la voirie sans avoir recours à des pratiques de désinfection spécifiques.

Comme Reporterre le racontait, plusieurs villes françaises, imitant ce qu’il s’est fait en Chine ou en Corée du Sud, ont entrepris la désinfection des rues à grandes doses de « virucides ». Une pratique dangereuse pour l’environnement… et, donc, inutile sur le plan sanitaire.

À la suite de la saisine par le ministère de la Santé le 26 mars, le Haut Conseil pour la santé a rendu son avis le 4 avril. « Devant l’absence d’argument scientifique qui justifie l’intérêt de désinfecter la voirie pour prévenir des risques de transmission du virus, et au regard des effets environnementaux potentiels », le Haut conseil de la santé publique a recommandé « de ne pas mettre en œuvre une politique de nettoyage spécifique ou de désinfection de la voirie dans le contexte de l’épidémie du Covid-19, et de continuer d’assurer le nettoyage habituel des voiries et du mobilier urbain avec les équipements de protection habituels des professionnels », a fait savoir le gouvernement dans un communiqué.

Le gouvernement a également rappelé que l’usage massif de produits de désinfection en plein air pouvait conduire à des effets, directs ou indirects, sur la santé et l’environnement.

  • Photo : Désinfection de la ville de Menton (Alpes-Maritimes) le 26 mars 2020. @villedementon sur Twitter

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende