Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs

En brefQuotidien

Bataille autour de l’emballage plastique des fruits et légumes

Dans le nouveau texte, la liste des fruits et légumes exemptés est plus restreinte.

La pression des industriels du plastique va-t-elle se retourner contre eux ? Le 9 décembre dernier, la filière fruits et légumes a obtenu devant le Conseil d’État l’annulation du décret qui leur interdisait depuis le 1er janvier 2022 d’utiliser du plastique pour emballer leurs produits. Le texte a été retoqué parce qu’entaché d’illégalité : il allait au-delà de la loi en raison d’une mise en œuvre progressive de l’interdiction et d’une liste d’exemptions incluant à tort des fruits et légumes ne présentant pas de risque de détérioration lors de leur vente en vrac.

Une victoire de courte durée pour les industriels, puisque le gouvernement propose un nouveau texte, soumis à consultation publique, qui se veut plus ferme.

Dans cette nouvelle version, la liste des fruits et légumes exemptés en raison de leur fragilité est beaucoup plus restreinte. Ce que saluent les associations Zero Waste France et Surfrider, tout en regrettant que « les champignons et endives figurent parmi les légumes autorisés à la vente sous plastique ». La consultation publique est ouverte jusqu’au 12 janvier prochain.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende