Le gouvernement reporte le CDG Express à la fin 2025, après les Jeux olympiques de Paris

Durée de lecture : 1 minute

31 mai 2019

La ministre des Transports Elisabeth Borne a annoncé mercredi 29 mai « un report » de la mise en service de la future liaison ferroviaire CDG Express « à fin 2025 afin de limiter l’impact des travaux » sur les usagers du RER B. Elle a aussi soutenu que cette ligne, qui a « trop longtemps souffert de renoncements », n’en restait pas moins « indispensable pour Paris et l’Ile-de-France ». La présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse et la maire de Paris Anne Hidalgo se félicitent de ce report, mais resteront attentives aux options proposées dans les prochaines années.

Prévu pour être opérationnel pour les Jeux olympiques de Paris 2024, le CDG Express devait initialement entrer en service le 31 décembre 2023 entre Paris et l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle. Ce ne sera donc finalement pas le cas avant la fin 2025.

La ville de Paris appelle le gouvernement à organiser au plus vite « une réunion associant tous les élus locaux concernés pour s’assurer que ce nouveau calendrier respectera scrupuleusement le programme de rénovation des lignes existantes, et tout particulièrement des lignes B du RER et K du Transilien, ainsi que de la ligne du TER Hauts de France ».

Le comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques Paris 2024 estime que cette annonce ne « remet pas en cause la bonne organisation des Jeux de Paris 2024 qui s’appuie sur un plan de transport solide », considérant que le CDG Express « ne répondait pas à un besoin en tant que tel pour la bonne organisation des Jeux ».



Lire aussi : L’opposition grandit contre le train des riches Charles-de-Gaulle Express


31 mars 2020
En pleine crise du coronavirus, l’UE donne son feu vert à un accord de libre-échange avec le Vietnam
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Les « éléphants à touristes » menacés de mourir de faim en Thaïlande à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Une manifestation pour sauver le système de santé
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le général Lizurey, qui a expulsé la Zad, assiste Édouard Philippe dans la lutte contre le Covid-19
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le délai de mise en service de l’EPR de Flamanville repoussé à 2024
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Michel Tibon-Cornillot, penseur du « déferlement des techniques », est mort du Covid-19
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Au Portugal, les immigrés régularisés le temps de la crise sanitaire
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Coronavirus : une usine d’oxygène fermée par un fonds spéculatif demande sa nationalisation
Lire sur reporterre.net
28 mars 2020
Les dépenses françaises pour la bombe atomique pourraient financer 100.000 lits de soins intensifs
Lire sur reporterre.net
28 mars 2020
Aux États-Unis, en raison du coronavirus, l’administration suspend les contrôles environnementaux
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En pleine crise du Covid-19, les entreprises se préparent à verser des dividendes record
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En 2018, on pouvait fabriquer 200 millions de masques par an en France
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Plan de relance et aides d’urgence : la justice sociale et l’écologie doivent primer
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Fermeture des marchés : les paysans lancent une carte des alternatives
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Les pangolins sont porteurs de coronavirus liés au SRAS-CoV-2, indique une étude scientifique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports

30 mars 2020
Le changement climatique va stimuler les pandémies et autres menaces sur la santé
Enquête
31 mars 2020
En Chine et en Italie, « les premiers foyers épidémiques sont des zones très polluées »
Entretien
30 mars 2020
La viticulture bio s’interroge sur la toxicité du cuivre, pesticide naturel
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Transports