En plein été, le gouvernement sort un rapport sur l’avenir des forêts publiques

Durée de lecture : 2 minutes

17 juillet 2019

La période estivale est propice à la sortie des rapports. D’autant plus lorsqu’ils sont encombrants. C’est ce que dénonce dans un communiqué le syndicat majoritaire des travailleurs de l’Office national des forêts, le Snupfen, en lutte contre la privatisation des forêts publiques.

Plus de quatre mois en retard, le rapport écrit par des hauts fonctionnaires, portant sur l’avenir de l’ONF, vient enfin d’être publié. En pleines vacances d’été. « C’est une stratégie d’endormissement, croit savoir Philippe Canal, porte-parole du Snupfen, joint par Reporterre. Le sujet est pourtant essentiel. Il concerne 10 % du territoire national et un quart des forêts françaises ».

Le 27 juin 2019, le gouvernement avait communiqué pour affirmer son attachement à l’Office et sa volonté de conserver « l’unité de gestion des forêts publiques, domaniales et communales, par un opérateur unique ». Il avait aussi rappelé «  le haut standard environnemental de la gestion forestière par l’ONF ».

Mais ces beaux discours n’ont pas convaincu les syndicalistes. Après lecture du rapport, leur constat reste mitigé. Pour eux, le diagnostic a bien été établi par les auteurs du rapport. « De toute manière, ce diagnostic est évident, note Philippe Canal. L’ONF souffre d’un déficit de financement et les engagements de l’État ne sont pas tenus. Les objectifs de récoltes sont irréalistes et les recette de bois sont en baisse constante. Nous sommes tous d’accord là-dessus ».

C’est sur les recommandations que le débat est vif. Pour le Snupfen, « la mission préconise les mêmes recettes éculées qui n’ont pas fonctionné : la réduction des effectifs, des missions, de la qualité de gestion… avec l’abandon proposé de 500 000 ha de forêts et milieux naturels communaux pas assez productifs ! L’accélération de la privatisation : arrêt définitif des recrutements de fonctionnaires, filialisation d’activités réalisées par 40% du personnel, exclusion de la « société civile » du futur Conseil d’Administration, adoption d’une logique d’entreprise privée qui agît dans son intérêt propre… et tant pis pour l’intérêt général ».

L’état engagera, à la rentrée, la mise en œuvre des recommandations du rapport. « Un plan de transformation sera engagé sur 5 ans, précise son communiqué, afin d’améliorer la performance de l’établissement, et accélérer la rationalisation des fonctions supports, la modernisation des systèmes d’information et sa révolution numérique ».

  • Source : Reporterre
  • Photo : Pascal Briod/ Flickr



3 avril 2020
Les semences et plants potagers de nouveau autorisés à la vente
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Pour les peuples autochtones, le coronavirus « représente une réelle menace d’extermination »
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Dividendes : de grandes entreprises, dont Total, continuent à verser des dividendes massifs
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Un cinquième indigène amazonien Guajajara assassiné au Brésil en quatre mois
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Du sang de ver marin pourrait soigner des malades du Covid-19
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
La COP26 sur le climat reportée à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Un salarié d’Amazon en réanimation
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
La pollution liée aux épandages grandit, aggravant l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Une start-up française invente les masques respiratoires en fibre d’asperge
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
En Colombie, les gangs profitent du confinement pour assassiner des militants des droits humains
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
En pleine crise du coronavirus, l’UE donne son feu vert à un accord de libre-échange avec le Vietnam
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Les « éléphants à touristes » menacés de mourir de faim en Thaïlande à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Une manifestation pour sauver le système de santé
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le général Lizurey, qui a expulsé la Zad, assiste Édouard Philippe dans la lutte contre le Covid-19
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le délai de mise en service de l’EPR de Flamanville repoussé à 2024
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Nature
4 avril 2020
SPÉCIAL OUTREMER - Mal préparées par un système de santé dégradé, les Outremer se préparent au pire
Info
3 avril 2020
Le trafic de pangolin se poursuit malgré le coronavirus
Info
3 avril 2020
Confinés avant le virus, ils témoignent
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Nature