Le jour où la France sera sans président...

Durée de lecture : 1 minute

16 mars 2017 / Alessandro Pignocchi

Les candidats à l’élection présidentielle disparaissent dans des circonstances violentes ou jettent l’éponge les uns après les autres. L’auteur de cette tribune révèle le rôle des mésanges dans cette hécatombe.

Alessandro Pignocchi est chercheur en sciences cognitives et philosophie de l’art, illustrateur et auteur de bandes dessinées. Il a publié Anent - Nouvelles des Indiens jivaros, préfacé par Philippe Descola, et Petit Traité d’écologie sauvage. Il anime un blog, dont provient l’histoire ci-dessous.

Alessandro Pignocchi.


  • Petit Traité d’écologie sauvage, par Alessandro Pignocchi, éditions Steinkis, 128 p., 14 €.


Lire aussi : Changer la relation occidentale à la nature... en apprenant des peuples d’Amazonie

Source : Courriel à Reporterre

- Dans les tribunes, les auteurs expriment un point de vue propre, qui n’est pas nécessairement celui de la rédaction.
- Titre, chapô et inters sont de la rédaction.

Dessins : © Alessandro Pignocchi

DOSSIER    Elections 2017

THEMATIQUE    Nature
16 novembre 2019
Au Brésil, la marée noire dévaste les côtes et le gouvernement ne fait rien
15 novembre 2019
Porté par son succès, le vin naturel affirme sa dissidence
15 novembre 2019
« Le maintien de l’ordre vise à terroriser et décourager en infligeant des blessures graves »


Dans les mêmes dossiers       Elections 2017



Sur les mêmes thèmes       Nature





Du même auteur       Alessandro Pignocchi