Le père de Rémi Fraisse : « J’ai fait un rêve, Rémi »

26 novembre 2014 / par Camille Martin (Reporterre)

Il y a juste un mois, le 26 octobre, un jeune homme s’écroulait sur la zone humide du Testet, touché mortellement par une grenade tirée par un gendarme. Voici quelques jours, son père a voulu transmettre quelques mots, « un rêve ».


Le 14 novembre, Arie Alimi, l’avocat de la famille de Rémi Fraisse animait une conférence de presse, avec France nature environnement, la Ligue des droits de l’homme et le Syndicat des avocats de France. A cette occasion, il a lu un message émouvant du père de Rémi Fraisse. Voici ses paroles :

- Ecouter le texte :

J’ai fait un rêve.
J’ai fait un rêve, Rémi, tu nous quittes dans un faisceau lumineux.
J’ai fait un rêve, Rémi, la renoncule à feuilles d’ophioglosse fleurit sur toutes les zones humides qui se multiplient partout en France.
J’ai fait un rêve, Rémi, l’humour et le détachement de soi sont à l’intérieur de nous tous
J’ai fait un rêve, Rémi, plus jamais la France ne se mutilera avec des grenades offensives
Que ta mémoire, Rémi, soit le gardien de l’interdiction de ces armes.
Je ne rêve plus.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Source : Camille Martin pour Reporterre

Photos :
. Rémi : fournie par les proches, avec la demande de ne pas être reproduite sans leur autorisation expresse. Faire la demande en écrivant à planete @ reporterre.net qui transmettra.

Lire aussi : Les proches de Rémi Fraisse témoignent : « Il n’a pas mesuré ce qui l’attendait ».


Merci de soutenir Reporterre :




Documents disponibles

  Sans titre
DOSSIER    Sivens

20 avril 2019
Des élus de tous les partis demandent au gouvernement de stopper le projet Lyon-Turin
Tribune
20 avril 2019
Trois photographes racontent leur démarche face à la crise écologique
Info
19 avril 2019
7e leçon des jeunes au gouvernement : place à l’éco-construction
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Sivens



Du même auteur       Camille Martin (Reporterre)