Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Politique

Le procès de Denis Baupin contre Mediapart et France Inter pour diffamation s’est ouvert

Le procès en diffamation de Mediapart, France Inter et de plusieurs femmes accusant Denis Baupin d’agression sexuelle et de harcèlement a débuté lundi 4 février, en l’absence de l’ancien élu écologiste, devant le tribunal correctionnel de Paris.

« Nous attaquons des médias qui ont totalement manqué de prudence, qui ont diffusé de fausses informations au mépris total de la présomption d’innocence », a déclaré son avocat, Me Emmanuel Pierrat lors de l’audience, répétant qu’il ne s’agissait pas de « faire le procès de Denis Baupin ». En mai 2016, ces médias avaient révélé les témoignages de femmes l’accusant d’agressions sexuelles.

En mars 2017, après 10 mois d’investigations, le parquet de Paris avaient classé sans suite l’enquête ouverte suite aux témoignages des huit femmes. Le parquet avait alors considéré que si « les faits dénoncés, aux termes de déclarations mesurées, constantes et corroborées par des témoignages, sont pour certains d’entre eux susceptibles d’être qualifiés pénalement […], ils sont cependant prescrits ».

Parmi les femmes ayant porté plainte, on trouve quatre élues écologistes : Isabelle Attard, Elen Debost, Sandrine Rousseau et Annie Lahmer. Denis Baupin, alors vice-président de l’Assemblée nationale, avait nié ces allégations, en arguant de « jeux de séduction » entre « adultes ».

-  Source : Ouest-France.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende