Le procès des responsables de la mort de Berta Caceres s’ouvre au Honduras

Durée de lecture : 1 minute

14 mars 2019



La Mission d’appui contre la corruption et l’impunité au Honduras (MACCIH), a présenté le 13 mars devant la Cour suprême de justice (CSJ) du Honduras, le procès pour corruption, « Fraude sur le Gualcarque », lié à l’exploitation de cette rivière pour laquelle se battait Berta Cáceres, abattue à son domicile à La Esperanza, au Honduras, le 3 mars 2016. L’enquête se base sur les accusations que Berta Cacerres avait lancées, dénonçant les irrégularités dans la concession du barrage par l’entreprise Desarrollos Energéticos S.A.(DESA).

Seize personnes, parmi lesquelles d’anciens fonctionnaires et Roberto David Castillo Mejia, qui dirigeait l’entreprise DESA à l’époque, sont accusées de fraude, de falsification de documents publics, d’abus de pouvoir et de négociation de contrats illicites dans le cadre du projet de construction du barrage Agua Zarca, sur des terres indigènes Lenca dans le sud-ouest du Honduras.

Castillo Mejia, ancien PDG de la société, avait déjà été officiellement inculpé le mois dernier pour avoir organisé l’assassinat de Berta Caceres. Sept employés de DESA et des militaires ont été euxaussi reconnus coupables de ce meurtre et condamnés en novembre dernier.

Cofondatrice et dirigeante du Conseil civique des organisations populaires et autochtones du Honduras (Copinh), Caceres a été abattue à son domicile à La Esperanza, au Honduras, le 3 mars 2016 par des membres désormais condamnés de l’armée hondurienne et de la Société de développement énergétique (DESA). Sa famille demande au gouvernement que soient condamnés aussi les commanditaires du meurtre.

Source : E.S. avec
. Proceso
. Telesur





Lire aussi : Au Honduras, les assassins de l’activiste Berta Cáceres condamnés


13 juillet 2020
Une partie du plastique européen est rejeté dans les océans en Asie
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2020
La production de pétrole de schiste a atteint son pic aux Etats-Unis
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2020
Aux États-Unis, victoire des Sioux contre un oléoduc géant
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2020
La baleine franche de l’Atlantique Nord est au bord de l’extinction
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Pollution de l’air : le Conseil d’État ordonne au gouvernement d’agir, sous astreinte de 10 millions d’euros par semestre
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Lubrizol poursuit sa réouverture progressive, au grand dam des associations et élus locaux
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Budget : les députés ne prennent pas en compte les mesures de la Convention climat
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
La justice condamne la construction illégale du barrage de Caussade
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Projet T4 de terminal à Roissy : 0/20, à revoir, selon l’Autorité environnementale
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Le projet de Center Parcs à Roybon est abandonné, grâce aux luttes
Lire sur reporterre.net
8 juillet 2020
Manifestation : Ensemble pour le climat et contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Le mois dernier fut le « 2e mois de juin le plus chaud pour l’Europe »
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Contre l’avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Aux Etats-Unis, la critique de la pollution par le plastique est qualifiée de « terrorisante »
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Des collectifs demandent un moratoire sur les projets de centres commerciaux et logistiques
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    International Libertés
11 juillet 2020
Pièges à lapin, plantes comestibles et purificateurs d’eau : j’ai suivi un stage survivaliste
Reportage
11 juillet 2020
Politiques, grands patrons, paysans... « La cause animale est transpartisane »
Entretien
15 mai 2020
Masques : l’État méprise l’organisation spontanée des couturières
Alternatives


Sur les mêmes thèmes       International Libertés