Le procès des responsables de la mort de Berta Caceres s’ouvre au Honduras

Durée de lecture : 1 minute

14 mars 2019



La Mission d’appui contre la corruption et l’impunité au Honduras (MACCIH), a présenté le 13 mars devant la Cour suprême de justice (CSJ) du Honduras, le procès pour corruption, « Fraude sur le Gualcarque », lié à l’exploitation de cette rivière pour laquelle se battait Berta Cáceres, abattue à son domicile à La Esperanza, au Honduras, le 3 mars 2016. L’enquête se base sur les accusations que Berta Cacerres avait lancées, dénonçant les irrégularités dans la concession du barrage par l’entreprise Desarrollos Energéticos S.A.(DESA).

Seize personnes, parmi lesquelles d’anciens fonctionnaires et Roberto David Castillo Mejia, qui dirigeait l’entreprise DESA à l’époque, sont accusées de fraude, de falsification de documents publics, d’abus de pouvoir et de négociation de contrats illicites dans le cadre du projet de construction du barrage Agua Zarca, sur des terres indigènes Lenca dans le sud-ouest du Honduras.

Castillo Mejia, ancien PDG de la société, avait déjà été officiellement inculpé le mois dernier pour avoir organisé l’assassinat de Berta Caceres. Sept employés de DESA et des militaires ont été euxaussi reconnus coupables de ce meurtre et condamnés en novembre dernier.

Cofondatrice et dirigeante du Conseil civique des organisations populaires et autochtones du Honduras (Copinh), Caceres a été abattue à son domicile à La Esperanza, au Honduras, le 3 mars 2016 par des membres désormais condamnés de l’armée hondurienne et de la Société de développement énergétique (DESA). Sa famille demande au gouvernement que soient condamnés aussi les commanditaires du meurtre.

Source : E.S. avec
. Proceso
. Telesur





Lire aussi : Au Honduras, les assassins de l’activiste Berta Cáceres condamnés


1er octobre 2020
Groenland : au XXIe siècle, la fonte de la calotte glacière sera la plus importante depuis 12.000 ans
Lire sur reporterre.net
1er octobre 2020
Le gouvernement a présenté son « budget vert » — enfin, verdi
Lire sur reporterre.net
1er octobre 2020
Une video de L214 dénonce les élevages de lapins
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
La répression des manifestations par la justice est dénoncée par Amnesty International
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
En Île-de-France, des taxis volants pour les JO de 2024
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Après la Convention pour le climat, l’« Assemblée citoyenne pour l’agriculture » décevra-t-elle ?
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
En Ardèche, le projet de méga-église suspendu le temps d’une étude environnementale
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Plus de cent chefs d’États attendus à l’ONU pour parler de biodiversité
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
En Allemagne, la question des déchets radioactifs refait surface
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Cirques et élevages : « fin progressive » de l’utilisation des animaux sauvages
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Intervention policière contre le camp climat parisien
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Mobilisation ce mardi contre « la frénésie anti-squat »
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Budget 2021 : la transition écologique attendra
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
En Allemagne, 3.000 activistes ont bloqué plusieurs mines et centrales à gaz et à charbon
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Six nouveaux sénateurs écolos au Sénat
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    International Libertés
28 septembre 2020
Un an après Lubrizol, les Rouennais manifestent pour la vérité
Reportage
1er octobre 2020
M. Bezos, à quoi ça sert d’être chaque jour plus riche ?
Tribune
30 septembre 2020
En Angleterre, des cabanes perchées contre une voie ferrée
Info


Sur les mêmes thèmes       International Libertés