Faire un don
43736 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
55 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Le procès des responsables de la mort de Berta Caceres s’ouvre au Honduras

Durée de lecture : 1 minute

14 mars 2019

La Mission d’appui contre la corruption et l’impunité au Honduras (MACCIH), a présenté le 13 mars devant la Cour suprême de justice (CSJ) du Honduras, le procès pour corruption, « Fraude sur le Gualcarque », lié à l’exploitation de cette rivière pour laquelle se battait Berta Cáceres, abattue à son domicile à La Esperanza, au Honduras, le 3 mars 2016. L’enquête se base sur les accusations que Berta Cacerres avait lancées, dénonçant les irrégularités dans la concession du barrage par l’entreprise Desarrollos Energéticos S.A.(DESA).

Seize personnes, parmi lesquelles d’anciens fonctionnaires et Roberto David Castillo Mejia, qui dirigeait l’entreprise DESA à l’époque, sont accusées de fraude, de falsification de documents publics, d’abus de pouvoir et de négociation de contrats illicites dans le cadre du projet de construction du barrage Agua Zarca, sur des terres indigènes Lenca dans le sud-ouest du Honduras.

Castillo Mejia, ancien PDG de la société, avait déjà été officiellement inculpé le mois dernier pour avoir organisé l’assassinat de Berta Caceres. Sept employés de DESA et des militaires ont été euxaussi reconnus coupables de ce meurtre et condamnés en novembre dernier.

Cofondatrice et dirigeante du Conseil civique des organisations populaires et autochtones du Honduras (Copinh), Caceres a été abattue à son domicile à La Esperanza, au Honduras, le 3 mars 2016 par des membres désormais condamnés de l’armée hondurienne et de la Société de développement énergétique (DESA). Sa famille demande au gouvernement que soient condamnés aussi les commanditaires du meurtre.

Source : E.S. avec
. Proceso
. Telesur



Lire aussi : Au Honduras, les assassins de l’activiste Berta Cáceres condamnés


12 décembre 2019
Le parc naturel régional du Morvan renonce à ses exigences sur la gestion forestière
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2019
L214 dénonce la production de foie gras, une « pure cruauté »
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2019
Paris bonne élève, Marseille dans le rouge : que font les villes françaises contre la pollution de l’air ?
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2019
La calotte glaciaire du Groenland fond sept fois plus vite que prévu
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2019
Les États-Unis ont fortement réduit les moyens des agences de protection de l’environnement
Lire sur reporterre.net
10 décembre 2019
Les députés votent l’interdiction des emballages plastiques... en 2040
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
L’Anses annonce le retrait de 36 produits à base de glyphosate
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
Peuples autochtones : l’accès à la COP bloquée par Extinction Rebellion et Minga
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
L’usine des « mille vaches » finalement condamnée en appel
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
Deux « gardiens de la forêt » assassinés au Brésil
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
100 portraits de Macron brandis à l’envers devant la Tour Eiffel
Lire sur reporterre.net
8 décembre 2019
L’énergie nucléaire pourrait être exclu de la « finance verte » par le Parlement européen
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2019
18 associations demandent l’annulation de l’extension de Roissy
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2019
Des pays de l’Est et les banques s’opposent aux nouveaux objectifs climatiques de l’Europe
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
L’Europe interdit le chlorpyrifos, un pesticide neurotoxique
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    International Libertés
11 décembre 2019
VIDÉO - Yann Arthus-Bertrand : « Je ne prendrai plus l’avion »
Entretien
11 décembre 2019
L’utilisation massive de gaz lacrymogènes inquiète les scientifiques du monde entier
Enquête
12 décembre 2019
À la COP25, « on se parle beaucoup mais on avance peu »
Reportage


Sur les mêmes thèmes       International Libertés