Je fais un don
OBJECTIF :
120 000 €
67050
COLLECTÉS
56 %

Le rapporteur public se prononce contre l’exploitation de la centrale biomasse de Gardanne

28 avril 2017

Les opposants qui dénoncent le projet de la centrale biomasse de Gardanne peuvent avoir le sourire. Jeudi 27 avril, le rapporteur public a présenté ses conclusions devant le tribunal administratif de Marseille. Gilles Fedi a demandé l’annulation de l’arrêté préfectoral du 29 novembre 2012 autorisant l’exploitation de la tranche biomasse de la centrale thermique de Gardanne. Une bonne nouvelle pour les quatorze requérants qui avaient saisi le tribunal, même si ce dernier n’est pas tenu de suivre les conclusions du rapporteur public.

Le rapporteur s’appuie principalement sur l’insuffisance de l’étude d’impact qui a précédé l’autorisation préfectorale. Selon le magistrat administratif, cette étude, qui s’est limitée à cinq communes dans un rayon de trois kilomètres autour de la centrale, ne contient pas d’analyse des effets négatifs indirects et permanents du projet sur l’environnement, les paysages, l’approvisionnement, et la production de bois. Toujours selon lui, « il est important de mesurer l’impact à long terme du projet sur l’environnement, le prélèvement risque de tarir la ressource pour les autres acteurs ». Alors que la tranche biomasse de la centrale doit consommer 1.800 tonnes de bois par jour, le rapporteur déplore : « L’étude initiale ne dit rien sur les rotations quotidiennes des poids-lourds, on nous dit 250 par jour… »

Voilà de quoi conforter les riverains de la centrale de Gardanne, les associations de défense de l’environnement, le parc naturel Régional du Luberon et du Verdon, les communautés de commune du pays de Forcalquier et de Banon qui s’opposent au projet. Leurs avocats, Mathieu Victoria et Eric Posak, ont souligné que le rayon d’approvisionnement de la centrale thermique s’étend sur 450 kilomètres et qu’aucune étude d’incidence n’a été réalisée sur les multiples zones Natura 2000 en Paca, Occitanie et Bourgogne.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : La centrale à biomasse de Gardanne est un contre-sens écologique, selon les opposants


21 juin 2018
Disparition accélérée des forêts vierges de la planète
Lire sur reporterre.net
21 juin 2018
L’éolien en mer est relancé et coûtera moins cher à l’État
Lire sur reporterre.net
21 juin 2018
Le gouvernement veut inscrire l’environnement dans l’article 1 de la Constitution
Lire sur reporterre.net
21 juin 2018
Le tribunal administratif de Strasbourg ordonne l’évacuation de la Zad de Kolbsheim
Lire sur reporterre.net
20 juin 2018
Bure : 50 avocats défendent leur collègue placé en garde à vue
Lire sur reporterre.net
20 juin 2018
4.700 agriculteurs pourraient perdre une aide « essentielle »
Lire sur reporterre.net
20 juin 2018
Un avocat des opposants à Bure, Me Ambroselli, a été interpellé
Lire sur reporterre.net
20 juin 2018
EPR de Flamanville : nouveau retard en raison de l’analyse par l’ASN des défauts de soudure
Lire sur reporterre.net
20 juin 2018
M. Hulot autorise un projet de transformateur électrique contesté en Aveyron
Lire sur reporterre.net
19 juin 2018
La menace sur les oiseaux, les chauves-souris et les saumons « en train de changer d’ampleur » en France
Lire sur reporterre.net
18 juin 2018
Le « dieselgate » envoie le patron d’Audi en prison
Lire sur reporterre.net
18 juin 2018
La fonte des glaces en Antarctique s’accèlère
Lire sur reporterre.net
16 juin 2018
9 des 13 baobabs les plus anciens et les plus grands d’Afrique sont morts durant la dernière décennie
Lire sur reporterre.net
16 juin 2018
Tours coupe les fonds de l’éducation à l’environnement, mais augmente la subvention à l’aéroport
Lire sur reporterre.net
14 juin 2018
Le préfet du Tarn-et-Garonne autorise une porcherie industrielle près d’un ancien camp de concentration
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Energie
21 juin 2018
Vague d’arrestations à Bure, un avocat en garde à vue
Info
31 mai 2018
Linky, le compteur qui observe la vie privée des gens
Enquête
20 juin 2018
Les ONG écologistes sont déçues par le ministre Nicolas Hulot
Enquête


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Energie