Le quotidien du climat
OBJECTIF :
70 000 €
89114 € COLLECTÉS
127 %
Je fais un don

Le rapporteur public se prononce contre l’exploitation de la centrale biomasse de Gardanne

28 avril 2017

Les opposants qui dénoncent le projet de la centrale biomasse de Gardanne peuvent avoir le sourire. Jeudi 27 avril, le rapporteur public a présenté ses conclusions devant le tribunal administratif de Marseille. Gilles Fedi a demandé l’annulation de l’arrêté préfectoral du 29 novembre 2012 autorisant l’exploitation de la tranche biomasse de la centrale thermique de Gardanne. Une bonne nouvelle pour les quatorze requérants qui avaient saisi le tribunal, même si ce dernier n’est pas tenu de suivre les conclusions du rapporteur public.

Le rapporteur s’appuie principalement sur l’insuffisance de l’étude d’impact qui a précédé l’autorisation préfectorale. Selon le magistrat administratif, cette étude, qui s’est limitée à cinq communes dans un rayon de trois kilomètres autour de la centrale, ne contient pas d’analyse des effets négatifs indirects et permanents du projet sur l’environnement, les paysages, l’approvisionnement, et la production de bois. Toujours selon lui, « il est important de mesurer l’impact à long terme du projet sur l’environnement, le prélèvement risque de tarir la ressource pour les autres acteurs ». Alors que la tranche biomasse de la centrale doit consommer 1.800 tonnes de bois par jour, le rapporteur déplore : « L’étude initiale ne dit rien sur les rotations quotidiennes des poids-lourds, on nous dit 250 par jour… »

Voilà de quoi conforter les riverains de la centrale de Gardanne, les associations de défense de l’environnement, le parc naturel Régional du Luberon et du Verdon, les communautés de commune du pays de Forcalquier et de Banon qui s’opposent au projet. Leurs avocats, Mathieu Victoria et Eric Posak, ont souligné que le rayon d’approvisionnement de la centrale thermique s’étend sur 450 kilomètres et qu’aucune étude d’incidence n’a été réalisée sur les multiples zones Natura 2000 en Paca, Occitanie et Bourgogne.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : La centrale à biomasse de Gardanne est un contre-sens écologique, selon les opposants


18 décembre 2018
Vinci renonce à faire payer les automobilistes qui ont profité des péages gratuits
Lire sur reporterre.net
18 décembre 2018
La consommation mondiale de charbon est en hausse
Lire sur reporterre.net
18 décembre 2018
Laurent Wauquiez accorde une subvention de 3 millions d’euros aux chasseurs
Lire sur reporterre.net
18 décembre 2018
Total pollue les sols et les eaux en Argentine, selon Greenpeace
Lire sur reporterre.net
18 décembre 2018
Bolsonaro veut exploiter une immense réserve amazonienne
Lire sur reporterre.net
18 décembre 2018
La Commission du débat public refuse d’être instrumentalisée par le gouvernement
Lire sur reporterre.net
17 décembre 2018
86% des poissons des étals de supermarché sont « non durables »
Lire sur reporterre.net
17 décembre 2018
Dans l’Aude, une commune victime des innondations lance une action contre Total
Lire sur reporterre.net
17 décembre 2018
Les Gilets jaunes contraints de lever le camp face à Monsanto, dans l’Aude
Lire sur reporterre.net
17 décembre 2018
Amnesty International dénonce « l’usage excessif de la force » par la police française
Lire sur reporterre.net
14 décembre 2018
Un activiste non violent en garde à vue après l’action contre la Société générale
Lire sur reporterre.net
14 décembre 2018
M. de Rugy sèche la COP, mais nomme un conseiller spécialiste de « l’extrémisme violent »
Lire sur reporterre.net
14 décembre 2018
Deux des « sept de Briançon » condamnés à de la prison ferme pour aide aux migrants
Lire sur reporterre.net
14 décembre 2018
Chine : le premier réacteur nucléaire EPR dans le monde entre en service commercial
Lire sur reporterre.net
13 décembre 2018
Tellement de poulets en batterie qu’ils sont considérés comme un marqueur de l’anthropocène
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Energie
18 décembre 2018
Pourquoi organiser un débat public citoyen sur les déchets nucléaires ?
Une minute - Une question
18 décembre 2018
Les solutions à la crise ? La répartition des richesses et du pouvoir !
Chronique
17 décembre 2018
Nous ne voulons pas que les robots remplacent les paysans
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Energie