Faire un don
64634 € récoltés
OBJECTIF : 120 000 €
54 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Le rapporteur public se prononce contre l’exploitation de la centrale biomasse de Gardanne

Durée de lecture : 2 minutes

28 avril 2017

Les opposants qui dénoncent le projet de la centrale biomasse de Gardanne peuvent avoir le sourire. Jeudi 27 avril, le rapporteur public a présenté ses conclusions devant le tribunal administratif de Marseille. Gilles Fedi a demandé l’annulation de l’arrêté préfectoral du 29 novembre 2012 autorisant l’exploitation de la tranche biomasse de la centrale thermique de Gardanne. Une bonne nouvelle pour les quatorze requérants qui avaient saisi le tribunal, même si ce dernier n’est pas tenu de suivre les conclusions du rapporteur public.

Le rapporteur s’appuie principalement sur l’insuffisance de l’étude d’impact qui a précédé l’autorisation préfectorale. Selon le magistrat administratif, cette étude, qui s’est limitée à cinq communes dans un rayon de trois kilomètres autour de la centrale, ne contient pas d’analyse des effets négatifs indirects et permanents du projet sur l’environnement, les paysages, l’approvisionnement, et la production de bois. Toujours selon lui, « il est important de mesurer l’impact à long terme du projet sur l’environnement, le prélèvement risque de tarir la ressource pour les autres acteurs ». Alors que la tranche biomasse de la centrale doit consommer 1.800 tonnes de bois par jour, le rapporteur déplore : « L’étude initiale ne dit rien sur les rotations quotidiennes des poids-lourds, on nous dit 250 par jour… »

Voilà de quoi conforter les riverains de la centrale de Gardanne, les associations de défense de l’environnement, le parc naturel Régional du Luberon et du Verdon, les communautés de commune du pays de Forcalquier et de Banon qui s’opposent au projet. Leurs avocats, Mathieu Victoria et Eric Posak, ont souligné que le rayon d’approvisionnement de la centrale thermique s’étend sur 450 kilomètres et qu’aucune étude d’incidence n’a été réalisée sur les multiples zones Natura 2000 en Paca, Occitanie et Bourgogne.



Lire aussi : La centrale à biomasse de Gardanne est un contre-sens écologique, selon les opposants



14 juin 2019
Gilets jaunes : les tirs de LBD et de grenades ont explosé en 2018
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
En Bretagne, la préfète demande à un maire de réautoriser les pesticides dans sa commune
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Privatisation d’Aéroports de Paris : la collecte des signatures pour le référendum a commencé
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Les inondations records aux Etats-Unis provoquent une augmentation du prix mondial du maïs
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Le Conseil de l’UE accroît l’opacité de l’évaluation des OGM
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Concilier croissance économique et écologie : le « en même temps » du Premier ministre
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Le journaliste Taha Bouhafs brutalisé et arrêté alors qu’il couvrait une manifestation
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
500 € avec sursis pour les décrocheurs de portraits de Macron
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Chaque semaine, nous ingérons l’équivalent d’une carte de crédit en plastique
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Le changement climatique va faire disparaître jusqu’à 17 % de la biomasse des animaux marins
Lire sur reporterre.net
11 juin 2019
Les navires de croisière polluent plus que toutes les voitures européennes
Lire sur reporterre.net
10 juin 2019
Les gardes forestiers ont manifesté contre la privatisation de l’ONF
Lire sur reporterre.net
10 juin 2019
Loi Mobilités : les députés rejettent les amendements proposant la fin de vente des véhicules thermiques dès 2030
Lire sur reporterre.net
10 juin 2019
La « zone morte » du golfe du Mexique s’agrandit encore
Lire sur reporterre.net
7 juin 2019
La France est le plus gros pollueur par les déchets plastiques de la Méditerranée
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Énergie
17 juin 2019
Plongée dans l’univers de la 5G : merveille ou cauchemar ?
Enquête
18 juin 2019
La 5G, des fréquences, des antennes et des craintes
Enquête
18 juin 2019
En dépit de ses engagements, la France encourage la surpêche
Info


Sur les mêmes thèmes       Énergie