Le sénateur pro-glyphosate démenti par ses pairs

Durée de lecture : 2 minutes

13 mai 2019

« Contrairement à ce qui a pu être indiqué, [le rapport parlementaire] ne se prononce pas sur la toxicité à long terme du glyphosate ». C’est ainsi qu’a réagi, lundi 13 mai, l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) suite aux déclarations pro-glyphosate d’un des membres de l’Office dans la presse.

Dimanche 12 avril, dans un entretien accordé au journal La Dépêche, Pierre Médevielle, le sénateur UDI de Haute-Garonne, a ainsi affirmé « que si le glyphosate a certainement beaucoup de défauts, aucune étude scientifique ne prouve formellement sa cancérogénicité ni en France, ni en Europe, ni dans le monde ». Le tout en se fondant sur les auditions et études menées dans le cadre de son travail au sein de l’OPECST.

Ce même Office a donc démenti vouloir « rouvrir le débat sur l’interdiction du glyphosate » : « il n’appartient pas à l’OPECST de formuler une vérité scientifique officielle ou de procéder par lui‑même à des travaux de recherche ».

En fait, le rapport parlementaire incriminé, réalisé par 4 parlementaires dont M. Médevielle, aborde « la question de l’évaluation des risques sanitaires et environnementaux par les agences », principalement européenne (EFSA) ou françaises (ANSES). « L’objectif de cette mission consistait à comprendre le fonctionnement des agences, les difficultés qu’elles peuvent rencontrer dans la conduite et la restitution de leurs travaux d’évaluation des risques et dessiner des pistes pour renforcer la confiance dans l’expertise scientifique qu’elles produisent », a précisé l’OPECST dans un communiqué.

Et donc, si la question du glyphosate est abordée dans le rapport, c’est « pour mettre en perspective les différences d’appréciations entre le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) et les agences d’évaluation, notamment l’EFSA, afin d’éclairer le public sur le contenu et la portée de ces divergences apparentes entre experts », a encore indiqué l’OPECST.

Joint par Reporterre, le député insoumis Loïc Prud’homme, membre de l’Office, s’est offusqué des déclarations de M. Médevielle : « On a affaire à un sénateur qui dévoie un rapport à des fins de propagande pro-glyphosate », a-t-il dénoncé. Le député n’a pas encore eu connaissance du rapport, sous embargo jusqu’à jeudi 16 mai, qui n’a ni été discuté, ni été adopté par l’ensemble des membres de l’Office.

- Source : Reporterre.

- Photo : Pierre Médevielle



Lire aussi : Assez de reculades ! Sortir du glyphosate est tout à fait possible


21 novembre 2019
Roger Hallam, co-fondateur d’Extinction Rebellion, soulève l’indignation par ses propos sur l’Holocauste
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2019
Uber doit opter pour des véhicules propres, demandent des ONG du monde entier
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2019
Une vidéo sur les terribles conditions d’élevage des cochons
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2019
Soixante ONG s’engagent pour les municipales
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2019
Trois organisations demandent l’interdiction des additifs nitrates et nitrites
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2019
Les députés n’ont pas verdi le budget 2020
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2019
La production prévue des énergies fossiles ruinerait le respect de l’Accord de Paris
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2019
La Banque européenne d’investissement ne financera plus les énergies fossiles à partir de 2021
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2019
La déforestation en Amazonie atteint un nouveau record
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2019
Le Pape officialise le concept d’« écocide »
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2019
Un journaliste convoqué à Besançon pour avoir porté un masque de protection contre les gaz
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2019
La justice suspend les travaux de la ligne 17 du Grand Paris Express
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2019
500 manifestants dans le Morvan contre les coupes rases en forêt
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2019
Paris : « La Rue est à nous » demande aux candidats de réduire la place de la voiture
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2019
Fessenheim : l’État promet 400 millions d’euros à EDF, des associations portent plainte
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

20 novembre 2019
Les plastiques sont-ils toujours toxiques pour les organismes marins ?
21 novembre 2019
Nous avons visité Milipol, le salon de la répression
6 novembre 2019
Caravanes, yourtes, camions habités... Un projet de loi veut les chasser


Dans les mêmes dossiers       Pesticides