Les Pays-Bas accusés de pratiquer la pêche électrique

Durée de lecture : 2 minutes

2 octobre 2017

Ce lundi 2 octobre, l’association Bloom a déposé auprès de la Commission européenne une plainte contre les Pays-Bas, qu’elle accuse avoir illégalement accordé des licences permettant à ses navires de pratiquer la pêche électrique, interdite en Europe depuis 1998.

La pêche électrique consiste à équiper les chaluts d’électrodes afin d’envoyer des décharges dans le sédiment et d’en déloger les poissons plats. Cette méthode de pêche est critiquée pour ses impacts violents sur la ressource : les poissons remontés dans les chaluts montrent souvent des brûlures, des ecchymoses et des déformations du squelette consécutives à l’électrocution.

La plainte de BLOOM intervient une semaine avant le vote les 9 et 10 octobre prochains de la Commission de la pêche du Parlement européen qui devra se prononcer sur la proposition de la Commission européenne de déclasser cette méthode de pêche destructrice pour la considérer désormais comme conventionnelle.

Malgré l’interdiction, les Néerlandais ont obtenu que la pêche électrique bénéficie de dérogations depuis 2007. La réglementation permet désormais à chaque État membre de l’Union européenne d’équiper en électrodes jusqu’à 5% de sa flotte de chalutiers à perche. Or, d’après Bloom, les Pays-Bas ont bafoué la réglementation en équipant 28% de leurs chalutiers à perche soit 84 navires, au lieu des 15 licences maximum dont leurs navires devraient bénéficier.

« Le développement de la pêche électrique en dit long sur l’état déplorable dans lequel se trouvent les ressources halieutiques européennes, observe Frédéric Le Manach, directeur scientifique de Bloom, dans un communiqué. Les stocks de poissons sont chroniquement surexploités et l’effort de pêche est si élevé que les pêcheurs n’ont pas d’autre choix que de s’engager dans une course à l’efficacité technologique pour tenter d’optimiser leurs rendements. C’est un cercle vicieux auquel il faut mettre fin. »




16 octobre 2019
Les décrocheurs parisiens de portraits de Macron condamnés à 500 € d’amende
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
La loi énergie-climat devant le Conseil Constitutionnel
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Google a financé des groupes climato-sceptiques
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
De la viande provoque trois morts en Allemagne, deux départements français en ont importé
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Le gouvernement projette la construction de six réacteurs EPR
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
GCO : trois militants absous par la justice
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
La France déroge à l’interdiction des rejets en mer
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Les dirigeants indépendantistes catalans condamnés à 9 ans de prison ou plus
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Au Japon, le typhon Hagibis a dispersé des sacs de terres radioactives de Fukushima
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Dumar Noe Mestizo, artiste et militant autochtone de 24 ans, a été tué en Colombie
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
La surexploitation des nappes phréatiques tue les rivières
Lire sur reporterre.net
12 octobre 2019
Attac repeint en noir le pollueur Total. Six militants en garde à vue
Lire sur reporterre.net
11 octobre 2019
Marcos Tulio Cruz, leader paysan assassiné au Honduras
Lire sur reporterre.net
11 octobre 2019
La loi Alimentation est « un échec » pour les paysans comme pour les consommateurs
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2019
En Équateur, les manifestants protestent massivement contre la hausse du prix de l’essence
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pêche

15 octobre 2019
Lubrizol : des analyses rassurantes, mais insuffisantes
Enquête
16 octobre 2019
L’accès à l’eau, enjeu de la guerre turque en Syrie
Tribune
16 octobre 2019
Une serre tropicale géante en projet dans le nord de la France
Info


Dans les mêmes dossiers       Pêche