Les aires protégées africaines abritent beaucoup moins d’éléphants qu’on le pensait

24 avril 2017



Selon une étude réalisée par le Département de recherche sur l’écologie de la conservation (CERU, Conservation Ecology Research Unit) de l’université de Pretoria, en Afrique du Sud, il manquerait, principalement en raison du braconnage, 75 % d’éléphants dans les aires protégées, soit environ 730.000 individus.

Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont évalué le nombre d’éléphants qu’il devrait y avoir à l’intérieur de 73 aires protégées couvrant 21 pays africains. L’étude a été publiée dans la revue Plos One le 17 avril 2017.

Cette étude "est à ce jour l’indicateur le plus complet permettant de montrer, d’une part, l’impact réel du braconnage sur les populations d’éléphants d’Afrique et, d’autre part, la façon dont ces populations pourraient se développer si elles n’étaient pas affectées par les interventions humaines », a déclaré le Dr Joseph Okori, Directeur de la conservation des habitats d’IFAW, le Fonds international pour la protection des animaux, qui a participé au financement de l’étude. « Cette étude aidera les acteurs de la conservation et les décideurs dans leur prise de décision afin de fournir une meilleure protection aux éléphants ».

Les éléphants "jouent un rôle majeur dans la formation des savanes qui, en Afrique, couvrent autant de surface que les États-Unis et l’Europe réunis. Perdre des éléphants nuira à nos savanes et aux espèces qui en dépendent », rappelle Ashley Robson, principal auteur de l’étude. « Notre étude est un signal d’alarme. Environ 70% de l’aire de répartition des éléphants d’Afrique se trouvent au-delà des aires protégées. Ces éléphants ne vont pas bien, même là où ils sont protégés, ce qui signifie que nous devons prendre des mesures. »




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Les tueries d’éléphants, massacrés pour leur ivoire, s’intensifient


28 mai 2017
L’élévation du niveau des mers s’accélère depuis 1990
Lire sur reporterre.net
27 mai 2017
Mobilisation contre le projet de Total de forer au large de l’Amazone
Lire sur reporterre.net
27 mai 2017
Donald Trump repousse à la semaine prochaine sa décision sur l’Accord de Paris
Lire sur reporterre.net
25 mai 2017
Grippe aviaire : les éleveurs de canards en plein air sont inquiets
Lire sur reporterre.net
24 mai 2017
Décès de l’acteur Roger Moore : « La cause animale a perdu un fidèle allié »
Lire sur reporterre.net
23 mai 2017
L’état de la biodiversité en France se dégrade continûment
Lire sur reporterre.net
23 mai 2017
Diane Simiu nommée conseillère Environnement pour l’Elysée et pour Matignon
Lire sur reporterre.net
22 mai 2017
Bure : la cour d’appel confirme l’illégalité de travaux de l’Andra
Lire sur reporterre.net
22 mai 2017
La Suisse décide de sortir du nucléaire
Lire sur reporterre.net
22 mai 2017
Un paysan qui voulait échapper aux contrôles tué par les gendarmes
Lire sur reporterre.net
19 mai 2017
L’entrée au gouvernement de Hulot reporte la parution du livre « Osons le big bang démocratique »
Lire sur reporterre.net
19 mai 2017
Plus de 28.000 plantes ont des propriétés médicinales
Lire sur reporterre.net
19 mai 2017
L’Europe votera le 30 mai sur les perturbateurs endocriniens
Lire sur reporterre.net
19 mai 2017
A Bonn, les négociations climat s’achèvent, l’incertitude américaine demeure
Lire sur reporterre.net
18 mai 2017
Edouard Philippe a travaillé pour un cabinet d’avocats pro-OGM
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

10 mai 2017
Total, ou comment les multinationales sont devenues incontrôlables
À découvrir
26 mai 2017
La professionnalisation de la politique dégrade la démocratie
Tribune
27 mai 2017
À Istanbul, les potagers font vivre l’esprit de liberté
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Animaux