Les aires protégées africaines abritent beaucoup moins d’éléphants qu’on le pensait

Durée de lecture : 2 minutes

24 avril 2017

Selon une étude réalisée par le Département de recherche sur l’écologie de la conservation (CERU, Conservation Ecology Research Unit) de l’université de Pretoria, en Afrique du Sud, il manquerait, principalement en raison du braconnage, 75 % d’éléphants dans les aires protégées, soit environ 730.000 individus.

Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont évalué le nombre d’éléphants qu’il devrait y avoir à l’intérieur de 73 aires protégées couvrant 21 pays africains. L’étude a été publiée dans la revue Plos One le 17 avril 2017.

Cette étude "est à ce jour l’indicateur le plus complet permettant de montrer, d’une part, l’impact réel du braconnage sur les populations d’éléphants d’Afrique et, d’autre part, la façon dont ces populations pourraient se développer si elles n’étaient pas affectées par les interventions humaines », a déclaré le Dr Joseph Okori, Directeur de la conservation des habitats d’IFAW, le Fonds international pour la protection des animaux, qui a participé au financement de l’étude. « Cette étude aidera les acteurs de la conservation et les décideurs dans leur prise de décision afin de fournir une meilleure protection aux éléphants ».

Les éléphants "jouent un rôle majeur dans la formation des savanes qui, en Afrique, couvrent autant de surface que les États-Unis et l’Europe réunis. Perdre des éléphants nuira à nos savanes et aux espèces qui en dépendent », rappelle Ashley Robson, principal auteur de l’étude. « Notre étude est un signal d’alarme. Environ 70% de l’aire de répartition des éléphants d’Afrique se trouvent au-delà des aires protégées. Ces éléphants ne vont pas bien, même là où ils sont protégés, ce qui signifie que nous devons prendre des mesures. »



Lire aussi : Les tueries d’éléphants, massacrés pour leur ivoire, s’intensifient


21 janvier 2020
La France baisse ses ambitions de réduction des émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2020
À Paris, des enfants contre les voitures
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2020
Pour créer une réserve pour les tigres, des communautés indiennes sont expulsées de leurs terres
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2020
Rapport Oxfam : Les milliardaires français plus ultra-riches que jamais
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2020
Européens, Étasuniens et Chinois prévoient de moins prendre l’avion en 2020
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Les militants de Greenpeace qui s’étaient introduits dans la centrale de Cattenom condamnés à des amendes
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
2019, deuxième année la plus chaude de l’histoire
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Huit décrocheurs de portraits condamnés en appel
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
85 % des endives sont des OGM, dénonce la Confédération paysanne
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
De la pluie attendue dans des régions australiennes touchées par les feux
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
Open de tennis d’Australie : une joueuse abandonne à cause de la qualité de l’air
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
L’ONU veut protéger au moins 30 % de la planète d’ici 2030
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Extinction Rebellion, une « idéologie extrémiste » selon la police antiterroriste britannique
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Au Canada, une Nation première s’oppose à la construction du gazoduc Coastal GasLink
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2020
Le gouvernement prolonge un permis de recherche d’hydrocarbures en France
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

20 janvier 2020
Agir localement pour changer l’avenir
Tribune
21 janvier 2020
Les feux menacent la santé mentale des Australiens
Info
21 janvier 2020
Faire durer les grèves : les leçons de l’histoire
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Animaux