Les aires protégées africaines abritent beaucoup moins d’éléphants qu’on le pensait

24 avril 2017

Selon une étude réalisée par le Département de recherche sur l’écologie de la conservation (CERU, Conservation Ecology Research Unit) de l’université de Pretoria, en Afrique du Sud, il manquerait, principalement en raison du braconnage, 75 % d’éléphants dans les aires protégées, soit environ 730.000 individus.

Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont évalué le nombre d’éléphants qu’il devrait y avoir à l’intérieur de 73 aires protégées couvrant 21 pays africains. L’étude a été publiée dans la revue Plos One le 17 avril 2017.

Cette étude "est à ce jour l’indicateur le plus complet permettant de montrer, d’une part, l’impact réel du braconnage sur les populations d’éléphants d’Afrique et, d’autre part, la façon dont ces populations pourraient se développer si elles n’étaient pas affectées par les interventions humaines », a déclaré le Dr Joseph Okori, Directeur de la conservation des habitats d’IFAW, le Fonds international pour la protection des animaux, qui a participé au financement de l’étude. « Cette étude aidera les acteurs de la conservation et les décideurs dans leur prise de décision afin de fournir une meilleure protection aux éléphants ».

Les éléphants "jouent un rôle majeur dans la formation des savanes qui, en Afrique, couvrent autant de surface que les États-Unis et l’Europe réunis. Perdre des éléphants nuira à nos savanes et aux espèces qui en dépendent », rappelle Ashley Robson, principal auteur de l’étude. « Notre étude est un signal d’alarme. Environ 70% de l’aire de répartition des éléphants d’Afrique se trouvent au-delà des aires protégées. Ces éléphants ne vont pas bien, même là où ils sont protégés, ce qui signifie que nous devons prendre des mesures. »




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Les tueries d’éléphants, massacrés pour leur ivoire, s’intensifient


16 juillet 2018
A Rouen, Alternatiba et Les Amis de la Terre actent leur rapprochement
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
L’ONU fait le lien entre le changement climatique et la sécurité internationale
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
Le projet autoroutier GCO de Strasbourg subit un nouvel avis défavorable
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
Sur la Zad, la gendarmerie réprime un rassemblement contre les crimes policiers
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2018
Plus d’un million de mètres cubes de matières et déchets radioactifs en France
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2018
L’Assemblée inscrit l’environnement à l’article 1 de la Constitution
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
La campagne de Greenpeace contre les pollutions chimiques de l’industrie de l’habillement porte ses fruits
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
Dans le Gard, une ferme occupée depuis 11 ans expulsable dans deux mois
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
22 % des éphémères sont menacés en France
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
L’association négaWatt déplore le « décalage entre un discours volontariste du gouvernement et des actes insuffisants »
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
Le projet de loi Alimentation ne sera pas adopté avant la rentrée
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
Le jour où le trafic aérien a battu son record : 202.000 avions en vol
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2018
L’aquaculture fournit près de la moitié du poisson consommé dans le monde
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2018
L’usine Sanofi de Lacq émet… 7.000 fois plus de polluants qu’autorisé
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2018
Marche des migrants : des sans-papiers participant ont été interpellés à Calais
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

16 juillet 2018
Pourquoi le sport est-il l’opium du peuple ?
Une minute - Une question
16 juillet 2018
À Bayonne, la fraternité chemine avec les migrants
Reportage
14 juillet 2018
BD - Gentilles les fourmis ? Pas, mais vraiment pas, les fourmis envahissantes
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Animaux