Les algues vertes frappent à nouveau la Bretagne

Durée de lecture : 2 minutes

26 juillet 2019



Cet été, les algues vertes ont à nouveau envahi les côtes bretonnes. « Un véritable tsunami », pour l’eurodéputé Yannick Jadot et la député Delphine Batho qui se sont rendus sur place, à Saint-Brieuc ( Côtes-d’Armor), jeudi 25 juillet 2019. Ils sont allés à la rencontre des militants et de quelque 300 personnes venues protester contre ce phénomène, favorisé par les fortes chaleurs et les taux élevés de nitrates d’origine agricole dans les cours d’eau.

Cette année, la marée verte n’a jamais été aussi massive et précoce. Plusieurs plages ont été fermées au public, car ces algues dégagent du sulfure d’hydrogène potentiellement mortel. Si les baies de Douarnenez (Finistère) et Lannion (Côtes-d’Armor) sont également touchées, plus de 50 % des algues vertes de la région sont concentrées en baie de Saint-Brieuc. Elles recouvrent plus de 500 hectares. Plus de 8.000 tonnes ont été ramassées en moins de 3 mois. L’an passé la même quantité avait été récoltée sur toute l’année. L’usine de traitement, à Lantic, a dû fermer ses portes provisoirement face à l’afflux massif d’algues vertes.

Yannick Jadot et Delphine Batho ont dénoncé l’inefficacité des politiques menées à l’encontre de cette « catastrophe ». Elles ne reposeraient, selon eux, que sur le volontariat et la bonne volonté des agriculteurs, qui « ne sont pas à la hauteur ». Ils ont aussi critiqué une récente mesure adoptée sous Emmanuel Macron, qui a relevé le seuil des élevages industriels pour lesquels les projets d’agrandissement nécessitent des enquêtes publiques. « C’est une honte,on va encore aggraver les problèmes », a lâché Yannick Jadot.

Lors du rassemblement, des manifestants arboraient des banderoles « trop de cochon tue le breton ». On compte en effet plusieurs décès suspects liés potentiellement aux algues vertes. En 2016, un joggeur était retrouvé mort dans une zone envahie d’algues vertes, à l’embouchure du Gouessant. Sa famille a saisi la justice mi-juillet 2019.

Une nouvelle manifestation est prévue à la fin de l’été, le 14 septembre 2019, à Planguenoual.





Lire aussi : Les algues vertes, un enfer vert


18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Biodiversité : aucun des 20 « objectifs d’Aïchi » n’a été atteint en 10 ans
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
L’accord de libre-échange UE-Mercosur « va accroître des dynamiques mortifères »
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
La fumée des feux américains va jusqu’en Europe
Lire sur reporterre.net
15 septembre 2020
Au Brésil, le Pantanal dévoré par les flammes
Lire sur reporterre.net
15 septembre 2020
Face à la 5G, « nous sommes tous des Amishs »
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Pollutions
18 septembre 2020
« Les retenues d’eau aggravent la sécheresse, et la vulnérabilité de l’agriculture »
Entretien
17 septembre 2020
Le hold-up des planteurs d’arbres sur le plan de relance
Tribune
17 septembre 2020
L’Office national des forêts demande l’aumône auprès de multinationales polluantes
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Pollutions