Les associations environnementales demandent la suspension des enquêtes publiques

Durée de lecture : 2 minutes

25 mars 2020



France nature environnement (FNE) Pays de la Loire, ainsi que plusieurs associations de protection de la nature bretonnes, demandent la suspension des procédures d’autorisation ayant une incidence sur l’environnement.

Ainsi, plusieurs enquêtes et consultations publiques — censées permettre une participation du public — sont toujours en cours dans ces deux régions, signalent les associations. « À titre d’exemple des demandes de destructions d’espèces protégées sont toujours en cours, tout comme des extensions d’atelier d’élevage. Pire encore, une enquête publique est toujours prévue concernant la création d’une 2X2 voies, à Locminé, dans le Morbihan ! », s’insurgent Eaux et rivières de Bretagne, la Fédération Bretagne nature environnement, Bretagne vivante, et d’autres associations de défense de la nature de la région.

« La participation du public est un droit constitutionnel qui ne peut être exercé en période de confinement »

« En Vendée, des enquêtes publiques sont actuellement en cours concernant des projets de plateforme logistique ou d’extension de carrière » et « en Maine-et-Loire se déroule une consultation publique relative à un projet d’arrêté-cadre sécheresse », relève de son côté FNE Pays-de-la-Loire.

Autant de procédures pour lesquelles la participation du public devient compliquée en période de confinement... « La participation du public est un droit international et constitutionnel qui ne peut être exercé en période de confinement, poursuit FNE Pays-de-la-Loire. Maintenir les procédures en cours ou prévues à court terme fait prendre le risque d’une participation biaisée voire nulle, empêchant les citoyens et les associations de contribuer à l’amélioration des décisions et faisant peser sur celles-ci une forte insécurité juridique. »

Les associations demandent donc aux préfets de suspendre les procédures.






16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le décret sur l’indécence énergétique ne concerne que 2 % des passoires thermiques
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le ministre de l’Agriculture veut banaliser les nouveaux OGM
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Aux États-Unis, les Afro-Américains et les Latinos sont les premières victimes du Covid-19
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2021
Le 16 janvier, pour nos libertés, manifestons contre le projet de loi de sécurité globale
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
« Beauvau de la sécurité » : le ministre de l’Intérieur s’engage sur des peines minimales en cas d’agression de policier
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’incendie d’une antenne près de Limoges revendiqué par un collectif anti 5G
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
En Haute-Marne, le projet de laverie nucléaire toujours à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La Confédération paysanne demande un moratoire sur la méthanisation
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
Un rapport parlementaire propose l’interdiction des nitrites, cancérigènes, dans la charcuterie
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’agroindustrie est la principale bénéficiaire des aides européennes à l’agriculture
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La déforestation tropicale s’accélère
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
L’État français va devoir payer 10 millions d’euros pour pollution de l’air
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
Le One planet summit à Paris : du « bla bla », selon Greta Thunberg
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
Le Mexique bannit le glyphosate et le maïs transgénique
Lire sur reporterre.net


15 janvier 2021
Grippe aviaire : des couacs dans la gestion par l’État inquiètent les éleveurs
Reportages
15 janvier 2021
Déchets nucléaires : une note « explosive » souligne les lacunes du projet Cigéo
Info
16 janvier 2021
Vanessa Codaccioni : « L’État nous pousse à agir comme la police »
Entretien