Les associations environnementales demandent la suspension des enquêtes publiques

Durée de lecture : 2 minutes

25 mars 2020



France nature environnement (FNE) Pays de la Loire, ainsi que plusieurs associations de protection de la nature bretonnes, demandent la suspension des procédures d’autorisation ayant une incidence sur l’environnement.

Ainsi, plusieurs enquêtes et consultations publiques — censées permettre une participation du public — sont toujours en cours dans ces deux régions, signalent les associations. « À titre d’exemple des demandes de destructions d’espèces protégées sont toujours en cours, tout comme des extensions d’atelier d’élevage. Pire encore, une enquête publique est toujours prévue concernant la création d’une 2X2 voies, à Locminé, dans le Morbihan ! », s’insurgent Eaux et rivières de Bretagne, la Fédération Bretagne nature environnement, Bretagne vivante, et d’autres associations de défense de la nature de la région.

« La participation du public est un droit constitutionnel qui ne peut être exercé en période de confinement »

« En Vendée, des enquêtes publiques sont actuellement en cours concernant des projets de plateforme logistique ou d’extension de carrière » et « en Maine-et-Loire se déroule une consultation publique relative à un projet d’arrêté-cadre sécheresse », relève de son côté FNE Pays-de-la-Loire.

Autant de procédures pour lesquelles la participation du public devient compliquée en période de confinement... « La participation du public est un droit international et constitutionnel qui ne peut être exercé en période de confinement, poursuit FNE Pays-de-la-Loire. Maintenir les procédures en cours ou prévues à court terme fait prendre le risque d’une participation biaisée voire nulle, empêchant les citoyens et les associations de contribuer à l’amélioration des décisions et faisant peser sur celles-ci une forte insécurité juridique. »

Les associations demandent donc aux préfets de suspendre les procédures.






23 octobre 2020
Le Colorado ravagé par le plus grand incendie de son histoire
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Face au déclin du vivant, des scientifiques demandent aux dirigeants de prendre des engagements plus ambitieux
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Parlement européen veut mettre fin à la déforestation mondiale provoquée par l’UE
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Sénateurs et députés s’accordent sur la loi Asap, une nouvelle entaille dans le droit de l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Changement d’heure : des ONG demandent un retour à « l’heure naturelle »
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
À Montpellier, la « Maison de l’écologie et des résistances » expulsée
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Attentat de Conflans : associations et syndicats appellent à plus de solidarité et de justice sociale
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Aux États-Unis, les opérateurs de gaz de schiste laissent fuir le méthane, suite au Covid
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Des inondations ont tué au moins 111 personnes au Vietnam
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Monsanto définitivement reconnu coupable des dommages causés à l’agriculteur Paul François
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
L’entreprise Nokia va déployer la 4G sur la Lune
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Le gouvernement suspend l’utilisation des masques Dim
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Avec l’uranium appauvri, le volume des déchets radioactifs français grossit encore, estime l’ASN
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
La pollution de l’air coûte 943 euros par an et par Français
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2020
Agriculture, urbanisation : le déclin de la biodiversité se poursuit en Europe
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Nature
24 octobre 2020
La 5G, un gouffre énergétique programmé
Tribune
17 octobre 2020
On traite les pauvres comme on traite la nature : mal
Tribune
26 octobre 2020
Avec l’instruction en famille, « on a redécouvert notre enfant »
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Nature