Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info
Photographe dans les Vosges ©Mathieu Génon/Reporterre

Parce qu’informer sur le péril écologique est une priorité.

Reporterre publie quotidiennement,
en accès libre et sans publicité.
Le journal ne vit que des dons de lecteurs comme vous.

1 donateurs soutiennent Reporterre

Objectif de 12 000 donateurs avant le 3 janvier 2022

Soutenir Reporterre

En bref — Animaux

Les dinosaures couvaient leurs oeufs

Comme les oiseaux d’aujourd’hui, les oviraptorosaures couvaient leurs œufs avec leurs corps, afin de les maintenir à une température comprise entre 35 et 40°c. Pour connaître ces températures d’incubation, les chercheurs ont développé une méthode basée sur l’analyse géochimique d’œufs fossilisés vieux de 70 millions d’années. Ce résultat ce que suggérait la découverte, dans les années 90, d’oviraptorosaures fossilisés étendus sur leur ponte : cette position faisait penser qu’ils couvaient leurs œufs.

Les oviraptorosaures étaient des dinosaures bipèdes couverts de plumes et munis d’un bec leur donnant l’apparence de certains oiseaux. Ils pesaient quelques dizaines de kilos et pouvaient atteindre deux mètres de long.

Ce résultat est le fruit d’une collaboration franco-chinoise coordonnée par Romain Amiot du Laboratoire de géologie de Lyon : Terre, planètes et environnement (CNRS/ENS de Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1). L’article est publié dans la revue Palaeontology disponible en ligne le 28 juin 2017. Ce travail ouvre de nouvelles perspectives car la méthode proposée permettra de connaître quelles étaient les stratégies d’incubation adoptées par les autres dinosaures.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende