Les « éléphants à touristes » menacés de mourir de faim en Thaïlande à cause de l’épidémie de Covid-19

Durée de lecture : 2 minutes

31 mars 2020



Des éléphants mal nourris, enchaînés dans des camps désertés : le coronavirus a fait fuir les touristes de Thaïlande et 2.000 pachydermes se retrouvent au chômage, selon l’Agence France-Presse lundi 30 mars. Sans aide d’urgence, la situation pourrait devenir catastrophique, d’après les professionnels du secteur.

Depuis qu’il n’y a plus de visiteurs, Ekasit, 43 ans, est entravé plus de 18 heures par jour dans un camp à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Chiang Mai (nord du pays). Faute de revenus, son propriétaire n’a plus de quoi lui donner assez à manger. Seule sortie pour l’animal : quémander des bananes au temple voisin et arpenter la route à la recherche d’herbes hautes, rares au cœur de la saison sèche particulièrement sévère cette année. « Ce n’est pas suffisant. Il n’a que la moitié de sa ration quotidienne. Sa santé est en danger », explique à l’AFP son gardien, le mahout Kosin.

Un constat similaire dans de nombreuses structures où les éléphants, à force d’être moins bien nourris et enchaînés, « se battent parfois entre eux et se blessent », relève Saengduean Chailert de l’Elephant Nature Park, un refuge pour 84 pachydermes à la pointe du bien-être animal.

Avant la pandémie, les conditions de vie de ces animaux étaient déjà souvent stressantes : beaucoup de parcs en Thaïlande qui vendent éthique et respect dissimulent en réalité un juteux business où le dressage reste brutal. Mais la situation est encore plus alarmante depuis fin janvier. Le coronavirus a contraint les visiteurs chinois (plus de 25 % des touristes du royaume) à rester chez eux. Puis, les camps ont été désertés à mesure que la maladie progressait dans le monde, poussant de nombreux pays à verrouiller leurs frontières. Mi-mars, les autorités ont ordonné la fermeture temporaire de tous les parcs à éléphants pour tenter d’enrayer la propagation du Covid-2019, qui a à ce jour infecté plus de 1.500 personnes en Thaïlande.

La Thaïlande compte 3.800 pachydermes domestiqués. Les remettre en liberté est impossible car ils entreraient en conflit avec les quelque 3.000 spécimens encore à l’état sauvage dans le pays ou pourraient être victimes d’accidents ou de maladies. « 75 % d’entre eux seraient amenés à terme à disparaître », estime Apichit Duangdee, propriétaire du Elephant Rescue Park, un centre de huit éléphants trouvés dans des cirques ou sauvés de l’exploitation forestière.






29 octobre 2020
En 2019, les rémunérations des PDG du CAC 40 ont encore côtoyé les sommets
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
L214 : nouveau scandale dans un élevage de 200.000 poules dans l’Oise
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
Reconfinement : parcs, jardins et marchés restent ouverts
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Contrefeu ou coincidence ? L’Andra lance un podcast du même nom que la bédé critique « Cent mille ans »
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Les sénateurs ont voté en faveur du retour temporaire des néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les cinq décrocheurs de portraits d’Emmanuel Macron relaxés à Auch
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les banques françaises investissent massivement dans des secteurs climaticides
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
A Lyon, le squat accueillant des migrants a été expulsé
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les sénateurs vont se prononcer sur les néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
L’Europe exporte trop de véhicules d’occasion polluants, selon l’ONU
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Les Chiliens votent en faveur d’une nouvelle Constitution
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires va entrer en vigueur
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Colorado ravagé par le plus grand incendie de son histoire
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Face au déclin du vivant, des scientifiques demandent aux dirigeants de prendre des engagements plus ambitieux
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Parlement européen veut mettre fin à la déforestation mondiale provoquée par l’UE
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Covid-19

THEMATIQUE    International
27 octobre 2020
La fermeture des frontières place les migrants à la merci du changement climatique
Info
21 octobre 2020
Contre les Center Parcs « qui veulent remplacer la nature », les opposants se regroupent
Reportage
27 octobre 2020
À La Réunion, mobilisation pour sauver le « Ti coin charmant », un riche jardin côtier
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Covid-19



Sur les mêmes thèmes       International