Les faucheurs de chaises créent une radio dans une banque

Durée de lecture : 2 minutes

9 décembre 2016 / par Lorène Lavocat (Reporterre)

Ce vendredi 9 décembre, une vingtaine de faucheurs de chaises se sont introduits dans l’agence BNP Paribas de la place Gambetta (Paris 20e) et ont installé un studio radio. Leur « Radio évasion fiscale » a été diffusée pendant plusieurs heures sur internet et sur Fréquence Paris Pluriel.

Au menu de cette radio improvisée : des interviews sur la non-violence, une chronique sur « les frais bancaires pour les nuls », ou encore un jeu des milliards d’euros autour de la fraude fiscale.

  • Écouter le jeu :

Pendant ce temps, le personnel de l’agence a fermé les grilles et filtré les entrées, en attendant l’intervention des forces de l’ordre. « Je ne suis pas d’accord avec votre manière de faire. Vous nous mettez dans une situation compliquée pour la sécurité de nos clients », a expliqué l’un des responsables de la banque, avant d’ajouter : « Je comprends votre point de vue, mais c’est le votre. Je pense qu’on mène les actions qu’il faut à notre niveau, on sensibilise nos collaborateurs. Et je ne pense pas que les banques volent de l’argent. »

Malgré les incidents techniques et la présence de la police à l’extérieur, rien ne semble pouvoir stopper la diffusion de « Radio évasion fiscale ».

  • Écouter la suite du jeu des milliards d’euros :

Les deux « challengers » sont même parvenus au « banco ». À la question « que faire contre l’évasion fiscale ? » ils ont répondu : « Renforcer les effectifs et les moyens des administrations qui sont impliquées dans la traque des délinquants financiers. Mettre fin au monopole de Bercy pour ouvrir les procédures pénales. Ouvrir l’éventail des peines pour les fraudeurs fiscaux (privation de droits civiques, peine d’inéligibilité). Et interdire le pantouflage entre hauts fonctionnaires et banquiers. »

En début d’après-midi, les militants ont été expulsés de l’agence par la police.

Cette « radio pirate » entre dans le cadre d’une série d’actions lancée par ANV COP21, Alternatiba, Attac et les Amis de la Terre contre la BNP Paribas. Les associations prévoient 45 actions non-violentes ce week-end à travers la France, ainsi que d’autres jusqu’à l’ouverture du procès du militant Jon Palais le 9 janvier à Dax.

  • Source et photo : Reporterre.


Lire aussi : Les faucheurs de chaises repartent à l’action contre l’évasion fiscale


Documents disponibles

  Sans titre   Sans titre

28 mars 2020
Les dépenses françaises pour la bombe atomique pourraient financer 100.000 lits de soins intensifs
Lire sur reporterre.net
28 mars 2020
Aux États-Unis, en raison du coronavirus, l’administration suspend les contrôles environnementaux
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En pleine crise du Covid-19, les entreprises se préparent à verser des dividendes record
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En 2018, on pouvait fabriquer 200 millions de masques par an en France
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Plan de relance et aides d’urgence : la justice sociale et l’écologie doivent primer
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Fermeture des marchés : les paysans lancent une carte des alternatives
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Les pangolins sont porteurs de coronavirus liés au SRAS-CoV-2, indique une étude scientifique
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Amazon ment et continue de profiter de la crise
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Charbon : les projets de centrales en recul pour la quatrième année consécutive
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Coronavirus : la qualité de l’air s’est améliorée de 20 à 30% à Paris, selon Airparif
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Les compagnies aériennes demandent 200 miliards de dollars d’aide
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Les hippopotames de Pablo Escobar restaurent un monde perdu
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Airbus force la reprise du travail chez ses sous-traitants, dénonce la CGT
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Les associations environnementales demandent la suspension des enquêtes publiques
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Adieu, Manu Dibango
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Alternatiba

THEMATIQUE    Luttes
28 mars 2020
« La métropolisation du monde est une cause de la pandémie »
Entretien
28 mars 2020
Pour limiter les pandémies, les humains doivent « décoloniser le monde »
Enquête
27 mars 2020
En Afrique, l’Europe et la France ont attisé la déforestation
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Alternatiba



Sur les mêmes thèmes       Luttes



Du même auteur       Lorène Lavocat (Reporterre)