Les gens se vengent des robots en trompant les caisses sans humains des supermarchés

25 juin 2018

Dans les magasins, les caisses en libre service sont de plus en plus présentes. D’ici 2019, 325.000 terminaux existeront dans le monde, contre près de 190.000 en 2013. Destinées à diminuer l’attente dans les files, ces caisses sont aujourd’hui à l’origine d’un autre phénomène, celui du vol à l’étalage. Des clients lambda découvrent dans l’utilisation des caisses des opportunités d’agir avec malhonnêteté.

Dans une nouvelle étude, Emmeline Taylor, Maître de conférences en criminologie à la City University of London, identifie quatre principaux types de voleurs à l’étalage utilisant les caisses en libre-service. Elle les prénomme les « chapardeurs » (swipers en anglais) :

L’une des astuces utilisées par certains clients est de scanner des articles bon marché (par exemple les carottes) à la place d’articles coûteux (par exemple les avocats). Cette technique est particulièrement répandue en Australie où une grande chaîne de supermarchés affirme avoir vendu plus de carottes qu’elle n’en avait jamais eu en stock.

La typologie de ces « chapardeurs » est fondée sur les bases déclaratives de ses derniers :

1) Accident : La personne affirme que son habitude a commencé après avoir accidentellement volé quelque chose.

2) Substitution : Le voleur à l’étalage prend les articles coûteux mais fait scanner des articles moins chers.

3) Compensation : La personne explique qu’en volant elle compense le manque de service client et l’obligation de se servir soi-même.

4) Contrariété : La personne justifie ses actions en blâmant les problèmes liés aux codes barres ou à la technologie.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : L’État laisse les grandes surfaces tuer les centres-villes


20 novembre 2018
Partout dans le monde, des centaines d’actions pour le climat
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2018
Le gouvernement va annoncer entre 0 et 6 fermetures de réacteurs d’ici 2028
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2018
La CGT Vinci demande un moratoire sur le GCO et soutient les grévistes de la faim
Lire sur reporterre.net
17 novembre 2018
70 parlementaires demandent à M. Macron le moratoire sur le GCO
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2018
Pour le nouveau ministre brésilien des affaires étrangères, le changement climatique est un dogme pour étouffer la croissance des pays occidentaux
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2018
Le gouvernement confirme qu’il continuera à piller le budget des Agences de l’eau
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2018
Le bilan de l’incendie en Californie s’alourdit à 63 morts
Lire sur reporterre.net
15 novembre 2018
GCO : la grève de la faim reste déterminée, tandis que les gendarmes se livrent à des violences
Lire sur reporterre.net
14 novembre 2018
La répression contre les militants anti-Cigéo devant la Cour de cassation
Lire sur reporterre.net
13 novembre 2018
Gaspard d’Allens est relaxé à Bar-le-Duc
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2018
Près de 50.000 manifestants pour le climat au Québec
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2018
Les incendies en Californie ont déja causé 31 morts et 228 disparus
Lire sur reporterre.net
10 novembre 2018
Une première victoire juridique pour les défenseurs de la forêt de Romainville
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2018
Les opposants au projet GCO ont manifesté chez Vinci et au ministère des Transports
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2018
Débat public sur les déchets nucléaires : la CNDP rappelle le gouvernement à ses devoirs
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Informatique et internet

THEMATIQUE    Quotidien
20 novembre 2018
Pablo Servigne : « Il faut élaborer une politique de l’effondrement »
Entretien
10 novembre 2018
Gabriel, paysan pris à la gorge par une administration aveugle
Tribune
20 novembre 2018
L’étonnante histoire de la France... il y a vingt mille ans
À découvrir


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Informatique et internet



Sur les mêmes thèmes       Quotidien