Les insectes pourraient disparaître d’ici un siècle

Durée de lecture : 2 minutes

11 février 2019



Les insectes sont en voie d’extinction, faisant planer la menace d’un « effondrement catastrophique des écosystèmes naturels », selon une synthèse de la littérature scientifique à ce sujet, la première réalisée à l’échelle mondiale, publiée dans la revue Biological Conservation.

L’analyse a sélectionné les 73 meilleures études réalisées à ce jour pour évaluer le déclin des insectes. Les papillons et les papillons de nuit sont parmi les plus touchés, de même que les abeilles. Le nombre de colonies d’abeilles aux États-Unis était de 6 millions en 1947, mais 3,5 millions ont depuis disparu.

Plus de 40 % des espèces d’insectes sont en déclin et un tiers sont menacées, selon l’analyse. Le taux d’extinction est « huit » fois plus rapide que celui des mammifères, oiseaux et reptiles. Selon les meilleures données disponibles, la masse totale d’insectes est en chute libre de 2,5 % par an, ce qui suggère qu’ils pourraient disparaître d’ici un siècle.

Leur étude confirme ainsi que la sixième extinction de masse de l’histoire de la planète a déjà commencé. Les insectes sont de loin les animaux les plus variés et les plus abondants, avec 17 fois plus de poids que l’humanité. Ils sont « essentiels » au bon fonctionnement de tous les écosystèmes, disent les chercheurs, comme nourriture pour d’autres animaux, pollinisateurs et recycleurs d’éléments nutritifs.

L’agriculture intensive est le principal moteur des baisses, en particulier la forte utilisation des pesticides. L’urbanisation et le changement climatique sont également des facteurs importants.

« Si nous ne changeons pas nos méthodes de production alimentaire, les insectes dans leur ensemble s’engageront sur la voie de l’extinction dans quelques décennies, écrivent les chercheurs. Les répercussions que cela aura sur les écosystèmes de la planète sont pour le moins catastrophiques. »

L’un des plus grands effets de la perte d’insectes est sur les nombreux oiseaux, reptiles, amphibiens et poissons qui mangent les insectes.






18 janvier 2021
Le gouvernement renonce à remonter les déchets toxiques enfouis à Stocamine
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Des actions de L214 pour faire le lien entre élevage intensif et Covid
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le décret sur l’indécence énergétique ne concerne que 2 % des passoires thermiques
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le ministre de l’Agriculture veut banaliser les nouveaux OGM
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Aux États-Unis, les Afro-Américains et les Latinos sont les premières victimes du Covid-19
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2021
Le 16 janvier, pour nos libertés, manifestons contre le projet de loi de sécurité globale
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
« Beauvau de la sécurité » : le ministre de l’Intérieur s’engage sur des peines minimales en cas d’agression de policier
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’incendie d’une antenne près de Limoges revendiqué par un collectif anti 5G
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
En Haute-Marne, le projet de laverie nucléaire toujours à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La Confédération paysanne demande un moratoire sur la méthanisation
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
Un rapport parlementaire propose l’interdiction des nitrites, cancérigènes, dans la charcuterie
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’agroindustrie est la principale bénéficiaire des aides européennes à l’agriculture
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La déforestation tropicale s’accélère
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
L’État français va devoir payer 10 millions d’euros pour pollution de l’air
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

18 janvier 2021
À Gonesse, on se bat contre une gare au milieu des champs
Reportages
18 janvier 2021
Les armes non létales, un mythe qui légitime les violences policières
À découvrir
16 janvier 2021
Le Covid nous fait perdre le sens du toucher
Enquêtes


Dans les mêmes dossiers       Animaux