Les opposants au projet GCO ont manifesté chez Vinci et au ministère des Transports

Durée de lecture : 2 minutes

9 novembre 2018



Ce vendredi 9 novembre, plusieurs actions non violentes ont été successivement menées afin de dénoncer le projet de « grand contournement ouest » de Strasbourg (GCO), qui menace 300 hectares de terres agricoles et forestières.

Dès 9 h 30, 25 activistes se sont rendus devant le siège du concessionnaire de la future autoroute, Vinci Constructions, à Nanterre, afin de déverser des feuilles mortes, symbole des arbres coupés pour faire place aux travaux. Des mains rouges, encadrées de l’inscription « coupable + 3 °C », ont également été peintes sur le bâtiment. « Ces mains sont le symbole de l’Appel de Bayonne, qui demandait aux citoyens de se mobiliser pour le climat. Cette main est celle des citoyens qui s’opposent pour défendre le climat, et qui désignent les responsables », explique Félix Deve, porte-parole du collectif GCO non merci Paris, à l’origine de l’action.

À midi, c’est à Strasbourg que les militants locaux ont déroulé des rubans jaunes marqués « scène de crime climatique » devant une agence du Crédit agricole, le financeur du projet.

De son côté, le collectif parisien a mené une deuxième action dans l’après-midi, vers 15 h 30, devant le ministère de la Transition écologique, qui abrite aussi le ministère des Transports. Là encore, des feuilles mortes ont été déversées et des mains rouges apposées.

« L’objectif était aussi de remettre à Vinci et au ministère les sept rapports négatifs sur le GCO, ainsi que le rapport du Giec, poursuit Félix Deve. Ces rapports sont ceux des commissions d’enquête publique, des services du ministère lui-même et le rapport Mobilité 21. Ils montrent que le GCO ne permettrait pas de décongestionner Strasbourg, avec seulement 4 % de report modal. »

Par ailleurs, depuis le 22 octobre, dix femmes et hommes sont en grève de la faim. Cette grève « se poursuivra jusqu’à l’obtention d’un moratoire, écrit dans son communiqué le collectif GCO non merci. Cette prise de décision extrême et dangereuse — unique recours pour être entendus — doit nous alerter sur l’état de notre démocratie et l’hypocrisie des pouvoirs publics, qui aiment à manipuler les objectifs climatiques en les laissant toujours lettres mortes. »

  • Source : GCO Non Merci - Paris et France 3 Grand Est
  • Photos :
    . chapô : devant Vinci Construction (© Clément Tissot)
    . à Strasbourg : capture d’écran France 3 Grand Est




Lire aussi : Comment l’art et le théâtre peuvent-ils soutenir la lutte contre le GCO de Strasbourg ?


31 juillet 2020
L214 et la Ligue des droits de l’Homme attaquent la cellule Déméter en justice
Lire sur reporterre.net
31 juillet 2020
Le préfet de Seine-Maritime autorise l’abattage de 1.430 renards
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
De plus en plus de cours d’eau s’assèchent en France
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Triste record en 2019 : le plus grand nombre de défenseurs de la terre assassinés en une seule année
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Pesticides : les habitants de Tautavel privés d’eau potable
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
« Autoroute ferroviaire », « train des primeurs » : Jean Castex esquisse un plan de relance du fret
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Trois milliards d’animaux touchés par les feux de forêt en Australie
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
En 46 ans, la population de poissons migrateurs a baissé de 76 %
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Aux Etats-Unis, de grands groupes pétroliers financent la police
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Le Premier ministre Jean Castex dénonce l’ « écologie punitive voire sectaire » et prône la croissance verte
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Convention citoyenne pour le climat : le gouvernement commence à prendre des mesures, mais au rabais
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
À la Réunion, une opposition toujours vive contre la « nouvelle route du littoral »
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Bérangère Abba, Joël Giraud : l’engagement écolo à géométrie variable des nouveaux secrétaires d’État
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Le bruit sismique d’origine humaine a diminué de 50 % pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Une Australienne lance un procès à propos des pertes financières dues au changement climatique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    GCO

31 juillet 2020
Écologistes, nous marchons contre le racisme et pour la justice sociale
Tribune
1er août 2020
EN BÉDÉ - L’avion, un secteur qui doit (beaucoup) décroître
Info
31 juillet 2020
Bâtiments qui se fissurent, routes qui ondulent... L’Arctique russe face à la fonte du pergélisol
Reportage


Dans les mêmes dossiers       GCO