Les opposants au projet GCO ont manifesté chez Vinci et au ministère des Transports

9 novembre 2018

Ce vendredi 9 novembre, plusieurs actions non violentes ont été successivement menées afin de dénoncer le projet de « grand contournement ouest » de Strasbourg (GCO), qui menace 300 hectares de terres agricoles et forestières.

Dès 9 h 30, 25 activistes se sont rendus devant le siège du concessionnaire de la future autoroute, Vinci Constructions, à Nanterre, afin de déverser des feuilles mortes, symbole des arbres coupés pour faire place aux travaux. Des mains rouges, encadrées de l’inscription « coupable + 3 °C », ont également été peintes sur le bâtiment. « Ces mains sont le symbole de l’Appel de Bayonne, qui demandait aux citoyens de se mobiliser pour le climat. Cette main est celle des citoyens qui s’opposent pour défendre le climat, et qui désignent les responsables », explique Félix Deve, porte-parole du collectif GCO non merci Paris, à l’origine de l’action.

À midi, c’est à Strasbourg que les militants locaux ont déroulé des rubans jaunes marqués « scène de crime climatique » devant une agence du Crédit agricole, le financeur du projet.

De son côté, le collectif parisien a mené une deuxième action dans l’après-midi, vers 15 h 30, devant le ministère de la Transition écologique, qui abrite aussi le ministère des Transports. Là encore, des feuilles mortes ont été déversées et des mains rouges apposées.

« L’objectif était aussi de remettre à Vinci et au ministère les sept rapports négatifs sur le GCO, ainsi que le rapport du Giec, poursuit Félix Deve. Ces rapports sont ceux des commissions d’enquête publique, des services du ministère lui-même et le rapport Mobilité 21. Ils montrent que le GCO ne permettrait pas de décongestionner Strasbourg, avec seulement 4 % de report modal. »

Par ailleurs, depuis le 22 octobre, dix femmes et hommes sont en grève de la faim. Cette grève « se poursuivra jusqu’à l’obtention d’un moratoire, écrit dans son communiqué le collectif GCO non merci. Cette prise de décision extrême et dangereuse — unique recours pour être entendus — doit nous alerter sur l’état de notre démocratie et l’hypocrisie des pouvoirs publics, qui aiment à manipuler les objectifs climatiques en les laissant toujours lettres mortes. »

  • Source : GCO Non Merci - Paris et France 3 Grand Est
  • Photos :
    . chapô : devant Vinci Construction (© Clément Tissot)
    . à Strasbourg : capture d’écran France 3 Grand Est



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Comment l’art et le théâtre peuvent-ils soutenir la lutte contre le GCO de Strasbourg ?


22 mars 2019
Aux États-Unis, un juge met à l’arrêt des centaines de projets de forage pétroliers et gaziers
Lire sur reporterre.net
21 mars 2019
À Paris, les trois activistes du climat et le youtubeur Vincent Verzat libérés après huit heures de garde à vue
Lire sur reporterre.net
21 mars 2019
La cour d’appel de Nancy annule la condamnation de deux militants anti-Cigéo
Lire sur reporterre.net
21 mars 2019
La Haute Cour de justice australienne reconnaît la spoliation des terres de deux groupes autochtones
Lire sur reporterre.net
20 mars 2019
Alteo : le tribunal de grande instance de Marseille ouvre une information judiciaire
Lire sur reporterre.net
20 mars 2019
Deux châteaux viticoles en procès pour un épandage de pesticides près d’une école
Lire sur reporterre.net
19 mars 2019
Deux portraits de Macron décrochés dans des mairies basques
Lire sur reporterre.net
19 mars 2019
Un cyclone cause un millier de morts au Mozambique et au Zimbabwe
Lire sur reporterre.net
18 mars 2019
En Belgique, activistes du climat et Gilets jaunes unis dans des actions contre les multinationales
Lire sur reporterre.net
18 mars 2019
Six activistes du climat 23 h en garde à vue après une action non violente à Bordeaux
Lire sur reporterre.net
17 mars 2019
Un cyclone extrêmement violent a frappé le centre des États-Unis
Lire sur reporterre.net
15 mars 2019
Une nouvelle action dénonce la dissémination des boues rouges dans l’environnement
Lire sur reporterre.net
15 mars 2019
La grève pour le climat se déroule dans 123 pays et plusieurs villes en France
Lire sur reporterre.net
14 mars 2019
Selon des médecins, Adama Traoré pourrait être mort à cause des conditions de son interpellation
Lire sur reporterre.net
14 mars 2019
Le procès des responsables de la mort de Berta Caceres s’ouvre au Honduras
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    GCO

22 mars 2019
Quel est le bilan de la rupture du barrage de Brumadinho, au Brésil ?
Une minute - Une question
21 mars 2019
La loi du profit fait mourir les forêts
Tribune
30 janvier 2019
Dans le Diois poussent les champignons de l’autonomie
Chronique


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       GCO