Les personnels des parcs nationaux mobilisés contre les baisses de moyens

Durée de lecture : 2 minutes

24 juin 2019

Les représentants des personnels des dix parcs nationaux dénoncent « des baisses drastiques de leurs moyens humains et financiers », dans une lettre adressée aux conseils d’administrations (CA) des différents parcs. Ils regrettent par ailleurs que « la création du Parc national des Calanques, et demain celui des forêts de Champagne-Bourgogne, se font à moyens constants » (le budget alloué aux parcs nationaux reste le même malgré les deux nouveaux parcs nouvellement créés) et dénoncent « les réorganisations successives des services » qui « n’ont d’effets que de saper les valeurs et le moral des agents, mais aussi d’amener une certaine souffrance dans l’exercice de nos métiers ». Quarante postes équivalent temps plein pourraient être supprimés, indique le syndicat SNE-FSU.

Cette lettre arrive alors que les CA des parcs vont amorcer un « dialogue budgétaire » avec le ministère de tutelle des parcs nationaux, à savoir le ministère de la Transition écologique. Elle demande au CA de chaque parc de voter une motion demandant, notamment, la pérennité des moyens humains et financiers.

Sur le terrain, les agents du Parc national des Cévennes, notamment, annoncent une mobilisation pour demain mardi 25 juin au matin. Après s’être symboliquement allongés devant l’entrée du bâtiment où se tient le CA, ils liront la motion citée plus haut. « Le parc national des Cévennes risque de perdre plusieurs postes dans les années à venir. Le nombre de postes supprimés pourrait être porté à huit équivalents temps plein sur trois ans (plus de 10% de l’effectif !!). Ce constat de l’érosion des emplois dans le parc des Cévennes n’est pas un cas isolé et d’autre parcs sont menacés ainsi que l’Office français de la biodiversité en gestation », regrette le syndicat SNE-FSU du parc national des Cévennes dans un courriel.

  • Source : SNE-FSU du Parc national des Cévennes


Photo : chapô : Panorama sur les Cévennes vues du Causse Méjean : Florac et la vallée de la Mimente. Myrabella / Wikimedia Commons / CC BY-SA 3.0



19 septembre 2019
EDF signale des problèmes de fabrication sur six réacteurs nucléaires en activité, mais les juge aptes au service
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
La pollution de l’air dans le métro est encore très mal évaluée
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
Réserver la moitié de la planète à la vie sauvage : une idée plébiscitée à travers le monde
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Nature Luttes
25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête
18 septembre 2019
Les travailleurs sous-traitants du nucléaire en grève car « la sécurité se dégrade »
Entretien
19 septembre 2019
Climat : la France ne tient pas ses objectifs
Info


Sur les mêmes thèmes       Nature Luttes