Les piscines de matières radioactives de La Hague risquent la saturation, selon l’ASN

Durée de lecture : 2 minutes

3 juin 2020



L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a « alerté » mardi 2 juin sur le risque de « saturation » des piscines de l’usine Orano (ex-Areva) de La Hague (Manche), où refroidissent les combustibles irradiés dans les centrales nucléaires françaises, avant d’y être retraités. « On attend des exploitants », EDF et Orano, « qu’ils prennent le sujet en main pour aboutir au plus tôt à la création de capacités d’entreposage, soit sous eau soit à sec, mais en tout cas sûres, du combustible usé », a averti Adrien Manchon chef de la division normande de l’ASN, interrogé par l’AFP lors d’une audioconférence de presse de bilan annuel. « À très court terme et à court terme, on ne court pas de risque (...) néanmoins, à plus long terme, il y a nécessité de trouver une solution d’entreposage du combustible usé », a-t-il ajouté. Or « construire une installation qui entrepose des déchets nucléaires, ça prend du temps. C’est un sujet qui doit être pensé au plus vite », a souligné M. Manchon.

Selon l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), une saturation des piscines de La Hague, où refroidissent environ 10.000 tonnes de combustibles irradiés, peut bloquer progressivement tous les réacteurs français. En 2018, l’IRSN estimait que les piscines de La Hague seraient pleines au plus tard « peu après 2030 ». Le bras technique de l’ASN avait indiqué à l’AFP qu’en « un à deux ans » les piscines de La Hague seraient remplies si l’usine, qui vieillit, s’arrête et ne redémarrait pas. Au 1er janvier 2016, le pourcentage d’espace disponible dans les piscines de La Hague était de 7,4%. La quantité de combustibles augmente d’une « petite centaine de tonnes » par an car EDF envoie plus de combustibles à La Hague qu’Orano n’en retraite, selon l’IRSN.





Lire aussi : Déchets nucléaires : les piscines de La Hague vont déborder


1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
Elisabeth Borne confirme le report de l’interdiction du glyphosate
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
EDF abandonne son projet de piscine nucléaire à Belleville-sur-Loire, selon un élu
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
Des députés proposent des quotas individuels de carbone pour limiter les trajets en avion
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Le conseil d’administration de Polytechnique valide un projet de centre de recherche de Total
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Train des primeurs Perpignan-Rungis : les wagons ne seront pas détruits
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Convention climat : Emmanuel Macron promet un projet de loi et 15 milliards d’euros supplémentaires
Lire sur reporterre.net
27 juin 2020
Un rapport pointe les effets toxiques des gaz lacrymogènes
Lire sur reporterre.net
25 juin 2020
Bayer sort dix milliards de dollars pour mettre fin aux procès liés au Roundup
Lire sur reporterre.net
25 juin 2020
En Sibérie, la vague de chaleur déclenche des feux de forêt
Lire sur reporterre.net
24 juin 2020
Blocage de BlackRock : deux activistes encourent de la prison ferme
Lire sur reporterre.net
24 juin 2020
Les multinationales pourraient attaquer les mesures prises contre la pandémie devant les tribunaux
Lire sur reporterre.net
24 juin 2020
Les municipales, une « opportunité à ne pas rater » pour la transition
Lire sur reporterre.net
24 juin 2020
En privé, Édouard Philippe démonte la convention citoyenne pour le climat
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets nucléaires

1er juillet 2020
Après le confinement, des élèves expérimentent l’école en plein air
Alternatives
30 juin 2020
Dans les montagnes vosgiennes, des lycéens filment le quotidien de paysans
Reportage
30 juin 2020
« Les écologistes ont passé un seuil de crédibilité »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Déchets nucléaires