Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Climat

Macron critique les positions « très radicales » de Greta Thunberg

Au sommet des Nations unies, Emmanuel Macron a appelé lundi 23 septembre les jeunes à agir concrètement : « Je pense maintenant qu’on a besoin qu’on ait une jeunesse qui nous aide à faire pression sur ceux qui bloquent, en se mobilisant, et qui aussi participent à des actions très concrètes. Il y a des tas d’actions citoyennes qui sont utiles », a-t-il déclaré, concluant semble-t-il en réaction à Greta Thunberg : « Là, des positions très radicales, c’est de nature à antagoniser nos sociétés."

Plus tôt dans la journée, la jeune lycéenne suédoise avait interpellé les chefs d’État dans l’enceinte de l’ONU : « Les gens souffrent, ils meurent. Des écosystèmes entiers s’effondrent, nous sommes au début d’une extinction de masse, et tout ce dont vous parlez, c’est d’argent, et des contes de fées de croissance économique éternelle ? Comment osez-vous ! » Par ailleurs, Greta Thunberg et quinze jeunes dénoncent l’inaction de la France devant le comité des droits de l’enfant de l’ONU.

Quelques heures plus tôt, Emmanuel Macron avait invité les jeunes à « aller manifester en Pologne » plutôt qu’en France.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende