Faire un don
27645 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
35 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Malgré les interdictions, l’utilisation des pesticides « tueurs d’abeilles » augmente en France

Durée de lecture : 2 minutes

28 juin 2017

Selon les chiffres révélés par l’UNAF (Union nationale de l’apiculture française) ce mercredi 28 juin après-midi, l’usage des néonicotinoïdes, toutes molécules confondues, a augmenté de 4% entre 2013 et 2015 en France. Et ce malgré le fait que trois molécules sont partiellement interdites par l’Union européenne depuis décembre 2013.

Chaque année, le syndicat apicole demande les chiffres de l’utilisation de ce qu’il considère comme les « insecticides les plus toxiques pour les abeilles ». Outre le constat d’une augmentation de leur utilisation, il tire de ces données deux autres enseignements :

- L’usage de l’imidaclopride se maintient, malgré son interdiction partielle. « Cela s’explique par le maintien de son autorisation sur les céréales à paille », observe le syndicat, qui rappelle également que « l’imidaclopride est l’insecticide qui contamine le plus les eaux de surfaces françaises, une ’tendance préoccupante’ selon un rapport du Ministère de l’Environnement. »

- L’utilisation du thiaclopride a augmentée de 158 % depuis 2013. Un bond dû au fait que « les usages interdits par l’UE du thiaméthoxam et de la clothianidine se sont reportés sur le thiaclopride », interprète l’UNAF« , qui rappelle que cette substance fait partie des perturbateurs endocriniens et qu’elle est  »massivement utilisé sur les cultures de maïs."

« Ces chiffres rappellent avec force qu’une interdiction européenne partielle ne suffit pas : l’environnement des abeilles françaises reste très contaminé par les néonicotinoïdes, avec des impacts considérables sur l’ensemble de la biomasse volante comme sur l’ensemble de l’environnement. La revue Science publiait le mois dernier un article faisant état d’une réduction de 80% de la masse des insectes volants entre 1989 et 2013, pointant du doigt les néonicotinoïdes », conclut le communiqué de l’organisation d’apiculteurs.



Lire aussi : Couac gouvernemental sur les pesticides : en fait, rien n’est vraiment réglé


9 décembre 2019
L’Anses annonce le retrait de 36 produits à base de glyphosate
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
Peuples autochtones : l’accès à la COP bloquée par Extinction Rebellion et Minga
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
L’usine des « mille vaches » finalement condamnée en appel
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
Deux « gardiens de la forêt » assassinés au Brésil
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
100 portraits de Macron brandis à l’envers devant la Tour Eiffel
Lire sur reporterre.net
8 décembre 2019
L’énergie nucléaire pourrait être exclu de la « finance verte » par le Parlement européen
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2019
18 associations demandent l’annulation de l’extension de Roissy
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2019
Des pays de l’Est et les banques s’opposent aux nouveaux objectifs climatiques de l’Europe
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
L’Europe interdit le chlorpyrifos, un pesticide neurotoxique
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
Les syndicats appellent à une nouvelle mobilisation mardi 10 décembre
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
Engie profiterait du conflit social au Chili pour ne pas fermer sa centrale à charbon
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
Violences policières : un homme tabassé lors de la manifestation parisienne du 5 décembre
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2019
Extinction Rebellion a saboté 3.600 trottinettes électriques en soutien à la grève générale
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2019
La France est un des pays les plus exposés aux risques climatiques
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2019
Les émissions mondiales de CO2 ont encore augmenté en 2019
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

7 décembre 2019
COP25 : les négociations internationales sur le climat s’enlisent
Info
28 novembre 2019
Le climatoscepticisme reste présent dans la classe politique
Enquête
7 décembre 2019
Le Brésil est toujours en flammes, mais la police harcèle les écolos
Info


Dans les mêmes dossiers       Pesticides