Mobilisation contre la mutagenèse

Durée de lecture : 1 minute

19 mai 2009 / Confédération paysanne



Les OGM, c’est la transgenèse. Et la mutagenèse, c’est acceptable ? Non, répond la Confédération paysanne.

- Communiqué de la Confédération paysanne :

Après les OGM, l’industrie semencière continue son combat pour s’accaparer le vivant, en misant sur la technologie de mutation (naturelle ou dirigée par radiation par exemple). Après la phase de recherche, ces groupes sont passés en France aux essais de démonstrations plein champs(pour le tournesol). Cette technique d’origine biotechnologique pose des problèmes de même ordre que ceux des OGM (agronomiques, environnementaux, sanitaires). Des risques importants de contamination et de résistances (déjà constatées sur le blé) sont d’ores et déjà prévisibles sur les tournesols et de façon encore plus préoccupantes sur le colza (lignée mutée annoncée pour 2011).

La Conf’ et de nombreuses organisations mèneront une action d’information et de dénonciation le 20 mai à Bollène dans le Vaucluse, au centre technique CETIOM, lors de leur journée de démonstration. Ces organisations appellent tous les militants à se rassembler pour manifester et rencontrer le CETIOM avec une diffusion presse et conférence de presse à Bollène le 20 mai à partir de 14 h.





Source : Confédération paysanne

DOSSIER    OGM

25 septembre 2020
« Lubrizol nous a salis » : un an après l’incendie, des Rouennais témoignent
Reportage
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       OGM





Du même auteur       Confédération paysanne