Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Alimentation

Nos aliments sont contaminés par du pétrole, selon Foodwatch

Du pétrole dans nos aliments : c’est l’alerte lancée par l’association Foodwatch. Jeudi 9 décembre, elle a publié les résultats de tests menés sur 152 produits de grande consommation. Cubes bouillons, céréales, pâtes à tartiner : « Un produit alimentaire sur huit testés est contaminé par des hydrocarbures aromatiques d’huiles minérales dangereux pour la santé mais invisibles à l’œil nu », a révélé Foodwatch dans son communiqué.

Ces produits sont contaminés à des degrés divers par des « mineral oil aromatic hydrocarbons », MOAH, une substance toxique dérivée du pétrole, soupçonnée par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) d’être cancérigène et génotoxique. Ces composés chimiques se trouvent dans des colles, des encres d’impression (emballages), des lubrifiants de machines, des produits de nettoyage : ils migrent facilement et contaminent ainsi notre alimentation.

La contamination semble généralisée : les hydrocarbures ont été retrouvés dans des produits variés, distribués dans cinq pays européens, dont la France. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) a demandé de réduire la contamination des denrées alimentaires par ces composés dès 2017.

C’est la troisième fois depuis 2015 que Foodwatch mène une telle opération d’alerte. « À chaque fois que nous testons des aliments, nous trouvons ces Moah en quantité inquiétante : les fabricants qui prétendent accorder la plus grande attention à la sécurité de leurs produits ne sont pas en mesure de garantir l’absence de ces contaminants toxiques, a souligné Karine Jacquemart, directrice de Foodwatch France, dans le communiqué. La solution est politique : il faut une réglementation de toute urgence pour protéger les consommatrices et consommateurs. » Foodwatch a ainsi lancé une nouvelle pétition européenne demandant à la Commission et à tous les États membres de l’Union européenne de légiférer pour contraindre les industriels à s’assurer qu’ils ne distribuent pas des aliments contaminés. 

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende