Ouverture précipitée de la chasse : plus de 78.000 personnes s’y opposent

Durée de lecture : 2 minutes

30 mai 2020



- Actualisation - Samedi 30 mai, 12 h 00 - Le nombre de signataires dépasse maintenant 78.000.


- Actualisation - Lundi 25 mai, 09 h 00 - Le nombre de signataires dépasse maintenant 64.000.


- Actualisation - Samedi 23 mai, 10 h 00 - Le nombre de signataires dépasse maintenant 59.000.

Cette pétition a suscité une réaction étonnante de la Garderie fédérale de France, qui regroupe les agents de développement assermentés des Fédérations départementales des chasseurs en France. Sur son compte twitter, cet organisme a diffusé vendredi 22 mai au soir une image affirmant que la chasse n’est pas « un vrai problème touchant le pays » et qu’il ne faut pas « toucher à [la] passion » des chasseurs.


- Vendredi 22 mai 2020 - Des associations opposées à la chasse et de protection des animaux ont lancé une pétition qui demande au gouvernement de ne pas rouvrir la chasse trop rapidement. Dans cette pétition, déjà signée au 22 mai par plus de 56.000 personnes sur internet, les signataires s’inquiète de voir la précipitation avec laquelle le gouvernement veut ré-ouvrir la chasse dès le 1e juin prochain, alors que la pandémie du Sars-Cov-2 n’est pas achevée.

Le gouvernement cherche à profiter de l’état d’urgence sanitaire, explique la pétition, pour assouplir les procédures de fixation des périodes de chasse. Or, l’autorisation précipitée de la chasse « n’a aucune justification sanitaire et qui ne participe donc pas à la lutte contre la pandémie de Covid-19 ».





Lire aussi : Le gouvernement veut que la chasse commence deux mois plus tôt
DOSSIER    Animaux

2 juillet 2020
Au Kosovo, Serbes et Albanais luttent ensemble pour protéger leurs rivières
Reportage
3 juillet 2020
Sous la « vague verte » des municipales, le surprenant succès des listes citoyennes
Enquête
3 juillet 2020
Réduire le temps de travail, une nécessité écologique
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Animaux