Scandale Lactalis : le père d’un bébé de deux mois porte plainte

Durée de lecture : 2 minutes

14 décembre 2017

Mardi 12 décembre, le père d’un bébé de 2 mois ayant consommé du lait infantile produit par Lactalis, a décidé de porter plainte pour mise en danger de la vie d’autrui et non-assistance à personne en danger. Il envisage également de lancer un action de groupe avec les parents qui souhaitent également porter plainte contre Lactalis. Un collectif est en train de se former autour de victimeslactalis@gmail.com.

Des millions de boîtes et au moins 7000 tonnes de lait Lactalis sont concernées par un risque de contamination par des salmonelles, d’après le Ministère de la Santé. Parti de France, le scandale touche désormais 35 pays. Pour l’ONG Foodwath, « ce scandale aurait pu être évité », et l’ampleur du problème montre bien que « le système de traçabilité des aliments ne fonctionne toujours pas ».

Le gouvernement français, après avoir mené des investigations début décembre, a rapidement établi que « les mesures prises par l’entreprise n’étaient pas de nature à maîtriser le risque de contamination de produits destinés à l’alimentation d’enfants en bas-âge. » Ce dimanche 10 décembre, les Ministères de la Santé et de l’Economie ont donc décidé de suspendre la commercialisation et l’exportation de plusieurs références de produits de nutrition infantile fabriqués en 2017 par le groupe Lactalis et ont diffusé une liste pour rappeler plus de 600 lots, commercialisés aux quatre coins du globe.

L’usine Lactalis de Craon (Mayenne) avait déjà été épinglée en 2005 pour une contamination similaire qui avait rendu malade une vingtaine de nourrissons. Douze ans plus tard, l’ONG foodwatch constate que le groupe Lactalis n’a manifestement pas rempli ses obligations règlementaires. D’après Lactalis, la cause probable de la contamination de ses produits est survenue sur l’une de ses tours de séchage entre le 1 et le 6 mai 2017. « Mais le fabricant reconnaît qu’une alerte positive à la salmonelle avait également été détectée en juillet et novembre derniers. Alors depuis combien de temps Lactalis savait-elle qu’elle exposait les bébés à un risque ? », s’interroge l’ONG dans un communiqué.

Pour Karine Jacquemart, directrice générale de foodwatch : « 35 pays sont désormais touchés par le scandale. Il est urgent de faire toute la lumière, d’établir les responsabilités et d’appliquer les sanctions qui s’imposent. ».

L’ONG foodwatch a interpellé par courrier le groupe Lactalis ainsi que les Ministères de la Santé et de l’Economie pour exiger « la totale transparence sur cette affaire qui aurait pu et aurait dû être évitée. »

- Source : Foodwatch et France Bleu Mayenne.



Lire aussi : En Bretagne, une pollution de Lactalis a dévasté une rivière


21 septembre 2019
Des scientifiques vont passer un an piégés dans les glaces de l’Arctique
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
EDF signale des problèmes de fabrication sur six réacteurs nucléaires en activité, mais les juge aptes au service
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
La pollution de l’air dans le métro est encore très mal évaluée
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
Réserver la moitié de la planète à la vie sauvage : une idée plébiscitée à travers le monde
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Alimentation

25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête
21 septembre 2019
Le mouvement pour le climat mise gros sur la désobéissance civile
Enquête
20 septembre 2019
Philippe Martinez : « Avec les écologistes, on se parle ; ce n’était pas le cas avant »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Alimentation