Pour créer une réserve pour les tigres, des communautés indiennes sont expulsées de leurs terres

Durée de lecture : 1 minute

20 janvier 2020

Deux communautés autochtones indiennes pourraient être expulsées de leurs terres à cause d’un projet de réserve de tigres. Les villageois, membres du peuple jenu kuruba (« récolteurs de miel »), ont écrit aux autorités étasuniennes, qui soutiennent financièrement ce projet dans l’État du Karnataka.

La réserve de tigres de Nagarhole a été créée sur les terres tribales des Jenu Kuruba. L’objectif du projet est de « faciliter la relocalisation volontaire, parrainée par le gouvernement, des familles vivant à l’intérieur de la forêt vers de nouveaux sites en dehors de la forêt », dans le but de créer des réserves pour les tigres. Pour l’ONG Survival, ces « relocalisations volontaires » de populations tribales sont en fait des expulsions forcées, illégales en vertu du droit indien et international. Le projet est un partenariat avec la Wildlife Conservation Society (l’organisation mère du zoo du Bronx, aux États-Unis), qui travaille en Inde.

Le directeur de Survival International, Stephen Corry, a déclaré : « Les grandes ONG de conservation ont longtemps considéré les peuples autochtones comme jetables et “en travers de leur route” et veulent les chasser de leurs terres (...) Les gouvernements ne devraient pas financer l’accaparement illégal de terres et les ONG de conservation de la nature doivent apprendre à traiter les gens avec respect. Les temps changent. »

  • Source : Survival.
  • Photo : © Survival : Les Jenu Kuruba ont vécu avec la flore et la faune uniques de la réserve de tigres de Nagarhole et l’ont entretenue.



6 avril 2020
Un incendie près de Tchernobyl provoque une forte hausse de la radioactivité
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
L’enquête publique sur un grand projet autoroutier maintenue malgré le confinement
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Les semences et plants potagers de nouveau autorisés à la vente
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Pour les peuples autochtones, le coronavirus « représente une réelle menace d’extermination »
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Dividendes : de grandes entreprises, dont Total, continuent à verser des dividendes massifs
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Un cinquième indigène amazonien Guajajara assassiné au Brésil en quatre mois
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Du sang de ver marin pourrait soigner des malades du Covid-19
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
La COP26 sur le climat reportée à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Un salarié d’Amazon en réanimation
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
La pollution liée aux épandages grandit, aggravant l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Une start-up française invente les masques respiratoires en fibre d’asperge
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
En Colombie, les gangs profitent du confinement pour assassiner des militants des droits humains
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
En pleine crise du coronavirus, l’UE donne son feu vert à un accord de libre-échange avec le Vietnam
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Les « éléphants à touristes » menacés de mourir de faim en Thaïlande à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Une manifestation pour sauver le système de santé
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Nature
6 avril 2020
Conservatrice, réactionnaire ou progressiste, trois voies pour l’après-crise sanitaire
Tribune
4 avril 2020
SPÉCIAL OUTREMER - À Mayotte, le coronavirus s’installe dans un département sinistré
Reportage
4 avril 2020
SPÉCIAL OUTREMER - En Guyane, l’orpaillage illégal s’intensifie pendant la pandémie
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Nature