Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs

En brefAnimaux

Pour le Conseil d’État, pies, fouines, belettes, étourneaux et corneilles ne sont pas des « nuisibles »

Le Conseil d’État a estimé, dans une décision du 14 juin 2017, que l’arrêté classant les pies, les fouines, les belettes, les corneilles et corbeaux freux et les étourneaux comme espèces nuisibles dans certaines régions était abusif, et l’a donc annulé pour ces espèces-là dans les régions considérées.

Pour Humanité et biodiversité, ainsi que France nature environnement (FNE), les deux associations qui contestaient l’arrêté, il s’agit d’une « victoire partielle » car, en tout, le texte concerne une dizaine d’espèces (mammifères et oiseaux) dont il autorise la destruction par piégeage ou par tir dans certains départements ou certaines communes.

« Au-delà de cette décision du Conseil d’État et du changement de vocabulaire, c’est l’ensemble de la réglementation sur les “nuisibles”, concept périmé, qui devrait être revue pour prendre en compte les réalités biologiques et privilégier les méthodes préventives, afin de mettre un terme aux destructions injustifiées de dizaines de milliers d’animaux sauvages chaque année », estiment les deux organisations dans un communiqué publié ce vendredi 16 juin.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende