Pourquoi est-il si difficile d’avoir des informations judiciaires sur les violences policières ?

Durée de lecture : 1 minute

7 juillet 2016 / Laurence Blisson



Laurence Blisson porte-parole du Syndicat de la magistrature





Lire aussi : Violences policières : le rapport qui dit les faits


Documents disponibles

  Sans titre
THEMATIQUE    Libertés
17 octobre 2020
On traite les pauvres comme on traite la nature : mal
Tribune
27 octobre 2020
Des marins-pêcheurs troquent le chalut pour des bouteilles de plongée
Alternatives
26 octobre 2020
Interdire l’école à la maison, « un pas de plus vers la normalisation de la société »
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Libertés





Du même auteur       Laurence Blisson