Pourquoi faire l’inventaire des libellules et demoiselles en Île-de-France ?

22 juillet 2016 / Thomas Bitsch

Thomas Bitsch est enseignant en sciences de la vie et de la terre. Il est coordinateur régional Île-de-France de la Société française d’odonatologie (SFO) partenaire du programme de Suivi temporaire des libellules (Steli) du Muséum national d’histoire naturelle (MNHN).




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Grands fauves et libellules (conte moderne)


Documents disponibles

  Thomas Bitsch.
THEMATIQUE    Nature
20 février 2018
Des milliers de cours d’eau sont rayés de la carte de France, et s’ouvrent aux pesticides
Enquête
20 février 2018
À Leipzig, la bicyclette est reine
Reportage
20 février 2018
Pourquoi ne croyons-nous pas vraiment au changement climatique ?
À découvrir


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Nature