Pourquoi faire l’inventaire des libellules et demoiselles en Île-de-France ?

Durée de lecture : 1 minute

22 juillet 2016 / Thomas Bitsch



Thomas Bitsch est enseignant en sciences de la vie et de la terre. Il est coordinateur régional Île-de-France de la Société française d’odonatologie (SFO) partenaire du programme de Suivi temporaire des libellules (Steli) du Muséum national d’histoire naturelle (MNHN).





Lire aussi : Grands fauves et libellules (conte moderne)


Documents disponibles

  Thomas Bitsch.
THEMATIQUE    Nature
21 septembre 2020
Exclusif - La carte des emprises de l’Andra pour imposer l’enfouissement des déchets nucléaires
Enquête
21 septembre 2020
Carola Rackete : « Il ne s’agit plus d’être optimiste ou pessimiste mais de s’engager »
Entretien
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Info


Sur les mêmes thèmes       Nature