Première action du collectif La Ronce contre les lobbies du sucre

Durée de lecture : 2 minutes

14 octobre 2020



Le nouveau collectif écolo La Ronce a lancé sa première action mercredi 14 octobre. Sa cible : les marques de l’industrie sucrière. Daddy’s, Saint Louis, Béghin Say… sont accusées d’être responsables de la réintroduction des néonicotinoïdes, votée à Assemblée nationale le 6 octobre dernier. Son mode d’action : aller dans les supermarchés pour ouvrir des paquets de sucre, enlever les bouchons et détacher les ouvertures faciles.

« Nous ripostons contre ceux à qui profite le crime : les lobbies du sucre », expliquent les membres de La Ronce dans un communiqué. « Ce sont ces marques et la poignée de grands groupes derrière qui — au nom d’impératifs de rentabilité toujours plus importants — ont poussé cette loi. Ce sont eux qui en France déterminent la rémunération souvent misérable des betteraviers, leur production, qui choisissent l’orientation de notre modèle agricole. »

Une vidéo de la chaîne YouTube Partager c’est sympa relaie l’initiative de La Ronce. Elle rappelle la puissance du lobby de l’industrie sucrière, qui a tenté d’attaquer en justice l’interdiction des néonicotinoïdes, a déposé dès 2017 un projet de loi pour leur réintroduction et a dépensé des centaines de milliers d’euros pour influencer les élus.

Ces trente dernières années, 80 % des insectes volants ont disparu

Le youtubeur Vincent Verzat explique dans sa vidéo :

Pour faire passer leurs intérêts en force, il leur manquait le bon prétexte et le bon moment […] C’est fait avec la crainte d’une pénurie alimentaire provoquée par le Covid et le virus de la jaunisse de la betterave. »



Rappelons que les preuves de la toxicité de ces pesticides s’accumulent depuis vingt ans, avec près 1.200 études publiées sur le sujet. Ses effets délétères sur les abeilles sont aussi largement connus.

Dans leur communiqué, les activistes de La Ronce rappellent que ces trente dernières années, 80 % des insectes volants ont disparu et réclament « vengeance » :

Nous continuerons nos actions tant que ces marques continueront leur lobbying, tant qu’elles obtiendront les dérogations aux néonicotinoïdes et leur production mortifère. Qu’elles arrêtent, et nous nous arrêterons. Nous serons, pour eux, le dard des abeilles assassinées. »

Une idée qui semble prendre : la Ronce a commencé à publier sur son compte Twitter des photos de bouchons envoyées par les internautes.

  • Source : Reporterre avec communiqué de La Ronce et vidéo de Partager c’est sympa.
  • Photo : La Ronce




Lire aussi : Pour protéger le vivant, mettons « un joyeux bordel »


20 octobre 2020
Agriculture, urbanisation : le déclin de la biodiversité se poursuit en Europe
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2020
Ardèche : la préfète limite l’affluence dans les marchés, mais pas dans les grandes surfaces
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2020
L’Anses va expertiser les masques à la zéolithe d’argent et de cuivre
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2020
A Montpellier, une Maison des résistances contre un projet routier
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2020
"Nous refusons le couvre-feu", écrivent des « cerveaux non disponibles »
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2020
Les professionnels de plus en plus exposés aux rayons ionisants en France
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2020
Les sans-papiers en marche vers l’Élysée
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2020
Les gendarmes ont expulsé la Zad du Village du Peuple, près de Saint-Nazaire
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2020
Première action du collectif La Ronce contre les lobbies du sucre
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2020
L’expansion du commerce en ligne pourrait détruire plus d’un million d’emplois aux États-Unis
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
Le gouvernement interrogé à l’Assemblée nationale sur les masques toxiques
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
Total : des salariés ont bloqué la raffinerie de Grandpuits
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
La Zad de Roybon expulsée par les forces de l’ordre
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
Les catastrophes naturelles ont doublé en 20 ans sous l’effet du réchauffement climatique
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
Les députés examinent un budget 2021 « décevant d’un point de vue écologique »
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Agriculture et climat Abeilles

THEMATIQUE    Luttes
17 octobre 2020
« Pour éradiquer la pauvreté, il faut donner de l’argent aux pauvres »
Entretien
19 octobre 2020
« La boule au ventre quand on parle de notre avenir, ça pousse à se mobiliser »
Tribune
12 octobre 2020
Les voitures SUV roulent à contresens de l’histoire
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Agriculture et climat Abeilles



Sur les mêmes thèmes       Luttes