Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Déchets nucléaires

Blanchisserie nucléaire : rejet du recours déposé par les opposants

Mercredi 15 juillet, le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne (Marne) a rejeté le recours en référé suspensif déposé le 22 juin par les associations Nature Haute-Marne, Greenpeace France, Eodra, le réseau Sortir du nucléaire et deux conseillers municipaux de Joinville. Elles demandaient « la suspension de la décision du 8 juin 2020 de la préfète de la Haute-Marne, qui avait autorisé la société Unitech Services à exploiter des activités de blanchisserie nucléaire sur la commune de Suzannecourt [Haute-Marne] ».

« En l’état de l’instruction, aucun des moyens invoqués [par les associations] n’est de nature à faire naître un doute sérieux quant à la légalité de la décision attaquée [l’autorisation d’exploitation par Unitech] », a estimé le juge des référés.

« C’est un peu décevant, a réagi auprès de Reporterre Me Samuel Delalande, avocat des associations. Mais ce référé de suspension est intéressant, c’est un premier travail contre l’autorisation. J’y travaille avec un certain nombre d’ingénieurs et techniciens. Depuis un mois, on a fait plusieurs réunions, ce qui a permis d’agréger un certain nombre d’éléments, de défricher un certain nombre de points qui vont agrémenter le recours en fond. »

Celui-ci, déposé en même temps que le recours en référé suspensif, ne sera jugé que dans les prochains mois. En attendant, lors de l’audience, l’avocate de la partie adverse a affirmé qu’il n’y aura pas de travaux cet été. « Il y a une opposition très forte à ce projet, affirme Me Delalande. Je pense que ce n’est que le début. »

La blanchisserie prévoit, d’ici 2021, de laver les 500 tonnes annuelles de linge contaminé de l’usine de retraitement Orano de La Hague. À terme, la totalité des tenues portées par les ouvriers du nucléaire de France pourrait y être traitées. Le site pourrait aussi accueillir une activité de décontamination et d’entreposage de conteneurs qui émettrait quinze fois plus de polluants radioactifs que la laverie.

  • Sources : Réseau Sortir du nucléaire et Reporterre
  • Photo : À Suzannecourt (Haute-Marne), lors de la manifestation contre Unitech en décembre 2019. © Franck Dépretz pour Reporterre

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende