Que dit le rapport du « Giec de la biodiversité » ?

Durée de lecture : 1 minute

6 mai 2019



Yann Laurans est directeur du programme Biodiversité et écosystèmes de l’Iddri.

« Il existe aujourd’hui un consensus scientifique sur le fait que nous vivons une crise générale de la biodiversité et un effondrement universel, rapide et qui s’accélère », affirme Yann Laurans, directeur du programme biodiversité de l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri). Un consensus alarmiste qui ressort du rapport sur « l’état de la biodiversité mondiale », publié lundi 6 mai par l’IPBES, aussi surnommé « Giec de la biodiversité ».





Lire aussi : Alerte biodiversité : le vivant s’effondre


Documents disponibles

  Sans titre
19 janvier 2021
L’énergie solaire se développe au détriment des sols naturels
Enquêtes
19 janvier 2021
En Inde, des centaines de milliers de paysans révoltés cernent New Delhi
Reportages
19 janvier 2021
Lettre du bocage : « Nous ne supportons pas d’être gouvernés par la peur »
Tribune