RADIO - Bambou raconte l’actu écolo aux enfants : cette semaine, moutons, glyphosate et antimoustique

Durée de lecture : 2 minutes

28 juin 2017 / Mathilde Bouquerel (Reporterre)

« Planète Bambou » est un magazine radio pour expliquer l’écologie aux enfants entre 8 et 12 ans. Dans ce deuxième épisode, Bambou le panda roux a rencontré des moutons en Bretagne, il s’est fait expliquer ce qu’est le glyphosate et a appris à fabriquer un produit écolo contre les moustiques.

Salut les humains !

Je m’appelle Bambou. Je suis un panda roux, je vis à la ménagerie du Jardin des Plantes, à Paris. Il n’est pas mal, mon enclos, mais moi, je suis très curieux. Alors, dès que mes gardiens ont le dos tourné, je me faufile à l’extérieur et je vais me balader. Je rencontre plein de gens et je leur pose des questions sur le sujet qui me passionne : l’écologie. J’enregistre tout avec un micro que j’ai… emprunté à un humain distrait et je l’envoie par courriel à Reporterre. Vous êtes prêts ? On y va !


Les moutons d’Alix, en Bretagne

Comme j’avais envie de faire un peu de surf, je suis allé sur la presqu’île de Quiberon, en Bretagne. Alors que je me dirigeais vers la plage, je suis tombé sur une jeune agricultrice : Alix Derrien. Avec ses associés, Maxime Gauteur et Pieter Tessier, ils ont décidé de s’installer là l’automne dernier. Ils élèvent trente-trois moutons et bientôt des légumes bio. Quand je suis arrivé, c’était le moment de la tonte pour les moutons d’Alix.

Reportage dans la ferme de Quiberon.

Tout savoir du glyphosate

André Picot, expert en toxicologie.

Ces derniers temps en lisant les journaux par-dessus l’épaule des visiteurs du Jardin des Plantes, j’ai souvent vu passer un mot bizarre : glyphosate. Un million d’Européens demandent son interdiction ! J’ai mené ma petite enquête, et j’ai découvert que c’est un produit chimique qui sert à tuer les mauvaises herbes. Mouais… Pas trop le truc dans lequel je voudrais tremper ma pousse de bambou du petit-déjeuner. Selon certains scientifiques, ce produit causerait des maladies très graves comme le cancer. Pour tirer cette histoire au clair, je suis allé demander son avis à André Picot. En plus d’ouvrir sa porte aux pandas roux curieux, il est expert en toxicologie (c’est-à-dire qu’il étudie les produits toxiques) et fondateur de l’ATC (Association de toxicologie-chimie).

Trois questions à André Picot sur le glyphosate.

Fabriquer un antimoustique écolo

Ah, l’été ... Le soleil, la chaleur, les longues journées. Moi c’est ma saison préférée, pas vous ? Enfin, sauf pour les moustiques. Ça, on s’en passerait bien, pas vrai ? Et utiliser une bombe anti moustiques, c’est pas terrible pour la planète. Mais pas de panique : j’ai la solution. Je vous propose de fabriquer ensemble un antimoustique écolo.

Comment faire son antimoustique écolo ?

Voilà les humains, c’est tout pour le moment, mais on se retrouve dans deux semaines !


Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. La crise écologique ne bénéficie pas d’une couverture médiatique à la hauteur de son ampleur, de sa gravité, et de son urgence. Reporterre s’est donné pour mission d’informer et d’alerter sur cet enjeu qui conditionne, selon nous, tous les autres enjeux au XXIe siècle. Pour cela, le journal produit chaque jour, grâce à une équipe de journalistes professionnels, des articles, des reportages et des enquêtes en lien avec la crise environnementale et sociale. Contrairement à de nombreux médias, Reporterre est totalement indépendant : géré par une association à but non lucratif, le journal n’a ni propriétaire ni actionnaire. Personne ne nous dicte ce que nous devons publier, et nous sommes insensibles aux pressions. Reporterre ne diffuse aucune publicité ; ainsi, nous n’avons pas à plaire à des annonceurs et nous n’incitons pas nos lecteurs à la surconsommation. Cela nous permet d’être totalement libres de nos choix éditoriaux. Tous les articles du journal sont en libre accès, car nous considérons que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Tout cela, nous le faisons car nous pensons qu’une information fiable et transparente sur la crise environnementale et sociale est une partie de la solution.

Vous comprenez donc sans doute pourquoi nous sollicitons votre soutien. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, et de plus en plus de lecteurs soutiennent le journal, mais nos revenus ne sont toutefois pas assurés. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Lire aussi : RADIO - Bambou, le panda roux, explique l’écologie aux enfants

Source : Mathilde Bouquerel pour Reporterre

Photos :
. chapô : un panda roux. Pixabay (CC0)
. mouton : Unspash (Sam Carter/CC0)
. André Picot : © Mathilde Bouquerel/Reporterre



Documents disponibles

  Reportage dans la ferme de Quiberon.   Trois questions à André Picot sur le glyphosate.   Comment faire son antimoustique écolo ?
DOSSIER    Radio Bambou

THEMATIQUE    Nature Pédagogie Education
25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête
27 juillet 2019
Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul
Alternative
19 septembre 2019
Climat : la France ne tient pas ses objectifs
Info


Dans les mêmes dossiers       Radio Bambou



Sur les mêmes thèmes       Nature Pédagogie Education





Du même auteur       Mathilde Bouquerel (Reporterre)