Hervé Kempf, rédacteur en chef / © Mathieu Génon

« Une presse critique, indépendante et d’investigation…

…est la pierre angulaire de toute démocratie. Elle doit avoir une indépendance suffisante vis-à-vis des intérêts particuliers pour être audacieuse et curieuse, sans crainte ni faveur. » Nelson Mandela

1 donateurs soutiennent Reporterre ce mois-ci.

Objectif de 10 000 donateurs

Soutenez la presse indépendante,
faites un don en 2 minutes à Reporterre, même pour 1 €.

Soutenir le journal

Radio Bambou : une visite à la clinique des hérissons

Durée de lecture : 2 minutes

15 septembre 2018 / Mathilde Bouquerel (Reporterre)



« Radio Bambou » est le magazine radio de Reporterre, pour expliquer l’écologie aux enfants entre 8 et 12 ans. Cette quinzaine, Bambou a visité une clinique qui soigne des hérissons. Reportage sonore et photographique.

Salut les humains. Je m’appelle Bambou. Je suis un panda roux et vis au Jardin des Plantes. Il n’est pas mal, mon enclos, mais moi, je suis très curieux. Alors dès que mes gardiens ont le dos tourné, je vais me balader. Je rencontre plein de gens et leur pose des questions sur ce qui me passionne : l’écologie. J’enregistre avec un micro que j’ai… emprunté à un humain et l’envoie à Reporterre et à la radio FPP. Vous êtes prêts ? On y va.


Biberonnage pour les bébés hérissons

Quand votre chien ou votre chat est malade, vous savez où aller : chez le vétérinaire. Mais que ce passe-t-il quand un sanglier se casse une patte et que personne ne peut payer pour le soigner ? On lui demande de faire le ménage chez le vétérinaire pour le remercier ? Ça pourrait être rigolo de le voir passer la serpillière avec son groin… mais non. Il existe des associations qui s’occupent de soigner les animaux sauvages pour ensuite les relâcher dans la nature. Faune Alfort est l’une d’elle. Elle s’est installée dans le Cedaf, une clinique spécialisée dans la faune (les animaux) sauvage qui se trouve à l’école vétérinaire de Maison-Alfort, dans le département du Val-de-Marne. Il y a beaucoup d’oiseaux parmi les malades que les gens amènent à Faune Alfort, mais aussi des lapins, des renards et… des hérissons.

Et c’est important de les soigner, car les hérissons sont menacés. Eh oui : ils se nourrissent d’insectes qui disparaissent, ils ont de moins en moins d’endroits comme les haies pour vivre et ils sont percutés par des voitures de plus en plus nombreuses… Heureusement, Faune Alfort est bien équipée pour les remettre sur pattes. Dans le reportage, vous pourrez entendre le cris du hérisson, cet espèce de soufflement qui fait « pff, pff ». Et vous pourrez aussi voir les super photos de Marion Esnault, qui était avec moi !



Faune Alfort a besoin de matériel pour soigner les hérissons : mixeurs, croquettes pour chats et petits ramequins. N’hésitez pas à leur en déposer au 7 avenue du Général -de-Gaulle, à Maison-Alfort (Val-de-Marne). Et pour plus d’informations, il y a aussi leur site Internet et leur page Facebook.

  • Nous, on se retrouve dans quinze jours, et d’ici là, on peut aussi être en contact sur Facebook.




Lire aussi : tous les épisodes de Radio Bambou

Source : Mathilde Bouquerel pour Reporterre

Photos : Marion Esnault/Reporterre
. chapô : Un hérisson pris en charge par l’association Faune Alfort.

En partenariat avec Fréquence Paris Plurielle

DOSSIER    Animaux Radio Bambou

18 novembre 2020
Locataires et précaires, grands oubliés de la rénovation
Enquête
13 novembre 2020
Serres de tomates, une filière énergivore et très concentrée
Enquête
4 décembre 2020
À Barcelone, les femmes repensent la ville
Alternatives


Dans les mêmes dossiers       Animaux Radio Bambou





Du même auteur       Mathilde Bouquerel (Reporterre)