Reporterre sur Radio Suisse : la gauche est enfin écolo, la droite a viré anti-écolo

Durée de lecture : 1 minute

22 avril 2017 / par kempf



- Samedi 22 avril 2017 - Pour la première fois depuis 1974, il n’y a pas eu de candidat écologiste à l’élection présidentielle. Ce qui n’a pas empêché l’écologie d’être présente, avec Jean-Luc Mélenchon, qui en a fait un pilier de sa démarche depuis au moins 2012, et avec Benoît Hamon. Mais si la gauche intègre vraiment l’écologie, la droite la néglige, mettant même en doute, avec François Fillon et Marine Le Pen, le rôle majeur de l’activité humaine dans le changement climatique.

  • Ecouter ici :

Entretien avec Lucile Solari, qui anime l’émission Prise de terre de RTS (Radio Télévision Suisse).





Dessin : Le vent se lève



Documents disponibles

  Sans titre   Sans titre
DOSSIER    Elections 2017

13 juillet 2020
En quête d’espace, la filière photovoltaïque lorgne les terres agricoles
Enquête
13 juillet 2020
Comme en Mai 68, tout est prêt pour un élan collectif, vital et nécessaire
Tribune
15 mai 2020
Masques : l’État méprise l’organisation spontanée des couturières
Alternatives


Dans les mêmes dossiers       Elections 2017



Du même auteur       kempf