Reporterre
a besoin de vous
0 €
COLLECTÉS
100 000 €
OBJECTIF
11
JOURS
69 %

Les résultats des candidats les plus proches de l’écologie

19 juin 2017 / Marie Astier, Hervé Kempf et Moran Kérinec (Reporterre)



Le deuxième tour des législatives a vu une très forte abstention, une victoire du mouvement de M. Macron, une survie difficile du PS et la formation d’un groupe France insoumise. Reporterre vous propose une carte des candidats proches de l’écologie.

Le deuxième tour des élections législatives, le 18 juin, a vu le taux d’abstention atteindre un record, avec 57,36 % des inscrits sur les listes électorales.

Les principaux résultats, en nombre de députés élus, se présentent ainsi, selon le ministère de l’Intérieur :

. La République en marche 308
. Les Républicains 113
. Modem 42
. Parti socialiste 29
. La France insoumise 17
. UDI 18
. PCF 10
. Front national 8
. Ecologistes 1


LES RESULTATS DES CANDIDATS PROCHES DE L’ÉCOLOGIE

Matthieu Orphelin, ancien bras droit de Nicolas Hulot, REM, emporte la victoire avec 64,33 % des voix face à Caroline Fel (LR ), dans la 1re circonscription du Maine-et-Loire.

François de Rugy (REM), ex-EELV, est élu dans la 1e circonscription de Loire-Atlantique avec 66,14 % des suffrages exprimés face à Julien Bainvel (LR, 33,86 %).

Sébastien Gardette, candidat macroniste membre de la Confédération paysanne et président de la Chambre d’agriculture du Puy-de-Dôme perd avec 36,45 % des voix face à André Chassaigne (PCF), qui fait 63,55 % des suffrages dans la 5e circonscription du Puy-de-Dôme.

François Ruffin, candidat Picardie Debout, qui rassemble FI, EELV et PC, emporte la mise avec 55,97 % des suffrages exprimés contre Nicolas Dumont (REM), à 44,03%.

Barbara Romagnan, candidate PS et EELV, perd avec 46,51 % des suffrages exprimés face à Fannette Charvier (REM), 53,49 %, dans la 1re circonscription du Doubs.

Alexis Corbière, l’un des porte-parole de la France insoumise, gagne sa place de député avec 57,90 % des suffrages exprimés face à Halima Mehnoudj (REM 42,10 %), à Montreuil (7e circonscription de Seine-Saint-Denis).

Danielle Simonnet, une des figures de la France insoumise, perd l’élection dans la 6e circonscription de Paris - qui avait éliminé Cécile Duflot (EELV) au premier tour - avec 49,01 % des voix contre 50,99 % à face Pierre Person (REM).

Jean-Luc Mélenchon est élu député avec 59,85 % des suffrages exprimés, face à Corine Versini, 40,15 %, à Marseille (4e circonscription des Bouches-du-Rhône).

Barbara Pompili (REM), ex-EELV, est loin devant à l’issue de ce second tour avec 61,89 % des suffrages exprimés face à Cédric Maisse (FI), qui fait 38,11 % dans la 2e circonscription de la Somme.

Claire Dujardin, avocate de la famille de Rémi Fraisse et candidate FI, rate de peu le siège de députée en faisant 48,98 % des suffrages face à Pierre Cabare (REM), 51,02 %, dans la 1e circonscription de Haute-Garonne.

La socialiste et ex-ministre de l’Environnement Delphine Batho, est élue dans la 2e circonscription des Deux-Sèvres avec 56,94 % des suffrages exprimés, contre la candidate REM Christine Heintz.

Nathalie Kosciusko-Morizet perd dans la 2e circonscription de Paris face au macroniste Gilles Le Gendre.

Clémentine Autain, candidate de la France Insoumise, du PCF et d’Ensemble ! est élue députée avec 59,52 %, des suffrages exprimés dans la 11e circonscription de Seine-Saint-Denis, face à Elsa Wanlin de La République en Marche (40,48 % des voix).

Eric Alauzet (EELV) a remporté le siège de député de la 2e circonscription du Doubs, ce dimanche, avec 62,19 % des suffrages. Son rival Ludovic Fagaut (LR) compile quant à lui 37,81 % des voix. M. Alauzet bénéficiait du soutien de REM, qui n’avait pas présenté de candidat.

Eric Coquerel (FI) l’emporte par 51,72 % des voix face à Sébastien Ménard (REM), 48,28 % dans la 1e circonscription de Seine-Saint-Denis.

Manuel Bompard (FI) a été battu dans la 9e circonscription de la Haute-Garonne par Sandrine Mörch (REM), qui l’emporte avec 52,33 %.

  • Ils ne sont vraiment pas proches de l’écologie, mais leur sort est significatif :

Myriam El Khomri, ex-ministre du travail, soutenue par le président de la République, perd avec 46,39 % des suffrages exprimés face au candidat LR soutenu par le Premier ministre, Pierre-Yves Bournazel (53,61 %).

Manuel Valls, face auquel La République en Marche n’avait pas présenté de candidat, tout en lui refusant l’investiture, est élu de peu avec 50,30 % des suffrages, soit 139 voix d’avance, dans la 1re circonscription de l’Essonne. Une victoire contestée par son adversaire Farida Amrani (FI), qui dénonce des irrégularités dans certains bureaux de vote.


LA CARTE DES CANDIDATS SELECTIONNES

Voir en plein écran




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : 1e tour - La carte des résultats des candidats notables et atypiques

Source : Marie Astier et Hervé Kempf pour Reporterre

Carte : Moran Kérinec pour Reporterre

DOSSIER    Elections 2017

28 juin 2017
L’éolien industriel et les abeilles ne vont pas bien ensemble
Tribune
28 juin 2017
Les médecines douces dans l’élevage, ça marche !
Alternative
27 juin 2017
À Fréjus, le maire FN poursuit le bétonnage de la Côte d’azur
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Elections 2017