Sécurité électrique : Ségolène Royal réunit une cellule de crise avant la vague de froid

13 janvier 2017

La ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, réunit ce vendredi 13 janvier ses services et les acteurs du secteur électrique autour des questions d’équilibre du réseau électrique. Météo France prévoit, qu’à partir du lundi 16 janvier, « les températures très basses sur la France seront partout nettement inférieures aux normales, notamment en milieu de semaine ».

La consommation électrique de la France étant particulièrement sensible aux températures, en raison du parc de chauffage électrique notamment, une pointe de consommation est attendue la semaine prochaine. L’équilibre du réseau pourrait être mis en danger, d’autant que sept réacteurs nucléaires seront à l’arrêt. Pour l’heure, le gestionnaire du réseau électrique de transport RTE prévoit que la plus grosse pointe de consommation sera atteinte jeudi 19 janvier à 19 h (101.600 mégawatts). Mais, à ce stade, les projections de RTE sont encore susceptibles d’évoluer.

Contacté par Actu-environnement, RTE explique qu’il n’anticipe pas de difficultés majeures pour lundi prochain. Les marges sont suffisantes et il ne devrait pas avoir à recourir à des mesures exceptionnelles pour assurer l’équilibre dans un contexte de températures inférieures de 6 à 8 degrés aux normales saisonnières. Ces mesures exceptionnelles, présentées en novembre dernier, sont au nombre de trois. Il s’agit tout d’abord de l’interruptibilité qui prévoit que certains sites industriels coupent leur consommation électrique en cinq secondes en cas de besoin. Dans la même veine, les citoyens sont incités à économiser l’électricité. Ensuite, RTE peut réduire de 5% la tension du réseau. Enfin, en dernier recours, RTE peut demander aux gestionnaires de réseau de distribution de réaliser des coupures localisées qui dureraient deux heures au plus et seraient échelonnées.

- Source : Actu-Environnement

- A lire aussi : La carte des réacteurs nucléaires à l’arrêt. Des coupures de courant se préparent en cas d’hiver rigoureux




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


17 novembre 2018
70 parlementaires demandent à M. Macron le moratoire sur le GCO
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2018
Pour le nouveau ministre brésilien des affaires étrangères, le changement climatique est un dogme pour étouffer la croissance des pays occidentaux
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2018
Le gouvernement confirme qu’il continuera à piller le budget des Agences de l’eau
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2018
Le bilan de l’incendie en Californie s’alourdit à 63 morts
Lire sur reporterre.net
15 novembre 2018
GCO : la grève de la faim reste déterminée, tandis que les gendarmes se livrent à des violences
Lire sur reporterre.net
14 novembre 2018
La répression contre les militants anti-Cigéo devant la Cour de cassation
Lire sur reporterre.net
13 novembre 2018
Gaspard d’Allens est relaxé à Bar-le-Duc
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2018
Près de 50.000 manifestants pour le climat au Québec
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2018
Les incendies en Californie ont déja causé 31 morts et 228 disparus
Lire sur reporterre.net
10 novembre 2018
Une première victoire juridique pour les défenseurs de la forêt de Romainville
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2018
Les opposants au projet GCO ont manifesté chez Vinci et au ministère des Transports
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2018
Débat public sur les déchets nucléaires : la CNDP rappelle le gouvernement à ses devoirs
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2018
Le potentiel de développement durable de la Guyane n’est pas dans l’or
Lire sur reporterre.net
8 novembre 2018
Un Français « consommerait » 352 m2 de forêt tropicale par an
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2018
12 h de garde à vue pour avoir peint des coquelicots
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Energie
10 novembre 2018
Gabriel, paysan pris à la gorge par une administration aveugle
Tribune
16 novembre 2018
Matthieu Auzanneau : « Augmenter les taxes sur l’essence sans proposer d’alternative cohérente, c’est faire le lit du fascisme »
Entretien
16 novembre 2018
En procès à Dijon, les faucheurs d’OGM se disent « lanceurs d’alerte »
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Energie