Selon la Cour des comptes, Linky se déploie au détriment des usagers

Durée de lecture : 1 minute

7 février 2018

La Cour des comptes publie mercredi 7 février son rapport public annuel, qui comprend un chapitre sur le déploiement des compteurs communicants Linky.

39 millions de compteurs devraient être installés sur le territoire d’ici à 2021, pour un coût total estimé à 5,9 milliards d’euros. D’après la Cour des comptes, « les objectifs de délais et de coûts, tels qu’ils avaient été définis en 2014, devraient être atteints. »

Cependant, les rapporteurs émettent deux types de réserves :

- Le dispositif est coûteux pour le consommateur mais avantageux pour Enedis. Alors que l’opération paraît intéressante pour la filiale d’EDF, elle pourrait engendrer un surcoût pour les usagers de 506 M€ en
euros courants et de 464 M€ en euros constants sur la période
2014-2031. « L’analyse bénéfices-coût au niveau de la distribution ne
peut à elle seule justifier économiquement le projet et, en l’état actuel des
travaux, le système n’apportera pas les bénéfices annoncés en ce qui
concerne la maîtrise de la demande d’énergie. »

- L’organisation actuelle privilégie la satisfaction des besoins du distributeur mais ne prend en compte que partiellement les attentes de l’usager : « Les préoccupations du consommateur ne semblent pas être au cœur du dispositif. » Par manque d’information notamment, « le projet doit faire face à des oppositions portant sur les aspects sanitaires et sur la protection des données individuelles, sujets maîtrisés mais auxquels l’ensemble des acteurs doit continuer à apporter une attention soutenue. »

Et la Cour des comptes de conclure : « Les gains que les compteurs peuvent apporter aux consommateurs sont encore insuffisants. Ce sont pourtant eux qui justifient l’importance de l’investissement réalisé. »

- Source : Cour des comptes.



Lire aussi : Linky perturbe la vie des électrosensibles : le témoignage de Joséphine (VIDÉO)


18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
De nombreux soutiens au procès parisien des « décrocheurs » de portrait de Macron
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Le Val-de-Marne, premier département à prendre un arrêté antipesticides
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Des écoféministes décrochent un portrait de Macron
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Quotidien
17 septembre 2019
Dans les forêts du Morvan, l’État refuse d’encadrer les coupes rases
Enquête
18 septembre 2019
Les travailleurs sous-traitants du nucléaire en grève car « la sécurité se dégrade »
Entretien
20 juillet 2019
En Grèce, les low-tech au secours des migrants
Alternative


Sur les mêmes thèmes       Quotidien