Selon la Cour des comptes, Linky se déploie au détriment des usagers

7 février 2018

La Cour des comptes publie mercredi 7 février son rapport public annuel, qui comprend un chapitre sur le déploiement des compteurs communicants Linky.

39 millions de compteurs devraient être installés sur le territoire d’ici à 2021, pour un coût total estimé à 5,9 milliards d’euros. D’après la Cour des comptes, « les objectifs de délais et de coûts, tels qu’ils avaient été définis en 2014, devraient être atteints. »

Cependant, les rapporteurs émettent deux types de réserves :

- Le dispositif est coûteux pour le consommateur mais avantageux pour Enedis. Alors que l’opération paraît intéressante pour la filiale d’EDF, elle pourrait engendrer un surcoût pour les usagers de 506 M€ en
euros courants et de 464 M€ en euros constants sur la période
2014-2031. « L’analyse bénéfices-coût au niveau de la distribution ne
peut à elle seule justifier économiquement le projet et, en l’état actuel des
travaux, le système n’apportera pas les bénéfices annoncés en ce qui
concerne la maîtrise de la demande d’énergie. »

- L’organisation actuelle privilégie la satisfaction des besoins du distributeur mais ne prend en compte que partiellement les attentes de l’usager : « Les préoccupations du consommateur ne semblent pas être au cœur du dispositif. » Par manque d’information notamment, « le projet doit faire face à des oppositions portant sur les aspects sanitaires et sur la protection des données individuelles, sujets maîtrisés mais auxquels l’ensemble des acteurs doit continuer à apporter une attention soutenue. »

Et la Cour des comptes de conclure : « Les gains que les compteurs peuvent apporter aux consommateurs sont encore insuffisants. Ce sont pourtant eux qui justifient l’importance de l’investissement réalisé. »

- Source : Cour des comptes.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Linky perturbe la vie des électrosensibles : le témoignage de Joséphine (VIDÉO)


26 avril 2018
Des militants écologistes sont criminalisés en Amérique Latine, selon Amnesty
Lire sur reporterre.net
26 avril 2018
Matignon annonce une trêve, les habitants de la Zad dénoncent un « ultimatum » et un « chantage »
Lire sur reporterre.net
26 avril 2018
Plan pesticides du gouvernement : « le compte n’y est pas » pour les ONG
Lire sur reporterre.net
26 avril 2018
Des personnalités proposent d’accompagner la Zad pour porter leur projet collectif
Lire sur reporterre.net
25 avril 2018
Selon Greenpeace, la PAC encourage la pollution agricole
Lire sur reporterre.net
25 avril 2018
Une militante autochtone assassinée au Pérou
Lire sur reporterre.net
24 avril 2018
En 2017, coût record des catastrophes environnementales pour les assureurs
Lire sur reporterre.net
23 avril 2018
Sur la Zad, la tension avec les gendarmes a repris lundi 23 avril
Lire sur reporterre.net
21 avril 2018
Le Défenseur des droits saisi pour des violences commises par les gendarmes sur la Zad
Lire sur reporterre.net
20 avril 2018
Une commission de l’Assemblée nationale a voté l’expérimentation de l’épandage de pesticides par drone
Lire sur reporterre.net
20 avril 2018
Appel à écrire au Premier ministre pour défendre les habitats de la Zad de Notre-Dame-des-Landes
Lire sur reporterre.net
20 avril 2018
Surfaces agricoles et espaces naturels continuent de disparaître en France
Lire sur reporterre.net
20 avril 2018
Une mission d’information au Sénat remet sur la table le statut des herboristes
Lire sur reporterre.net
20 avril 2018
L’université de Tolbiac évacuée tôt ce matin
Lire sur reporterre.net
19 avril 2018
Françoise Verchère, opposante historique au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, jette l’éponge
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Quotidien
26 avril 2018
Des fermes urbaines pour remplacer l’agriculture francilienne ?
Enquête
25 avril 2018
Notre-Dame-des-Landes : les paysans historiques retrouvent leurs droits
Info
11 avril 2018
Journée tendue à l’université de Tolbiac
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Quotidien