Sivens : ce qui s’est vraiment passé la nuit de la mort de Rémi Fraisse

Durée de lecture : 1 minute

8 juillet 2016 / Grégoire Souchay et Marine Vlahovic (Reporterre)



Dans la nuit du 25 au 26 octobre 2014, Rémi Fraisse était tué par une grenade lancée par un gendarme, à Sivens. S’appuyant sur le dossier d’instruction et de nombreux témoignages, les trois volets de notre enquête ici rassemblés révèlent ce qui s’est vraiment passé la nuit du drame et ce qui a suivi. Et établit que les responsables de la mort du jeune homme se trouvent au plus haut niveau.

1. Rémi Fraisse : il y avait une équipe fantôme


2. Rémi Fraisse : les gendarmes ont tenté de saboter l’enquête. Voici comment


3. Mort de Rémi Fraisse : les responsables sont à Matignon et place Beauvau





Lire aussi : 
Sivens : la justice annule le projet initial de barrage

Source : Grégoire Souchay et Marine Vlahovic pour Reporterre

Dessins : © Jean-Benoît Meybeck/Reporterre

DOSSIER    Sivens

THEMATIQUE    Libertés
21 octobre 2020
Benoît Biteau : « La PAC va continuer à provoquer des désastres sociaux et écologiques »
Entretien
17 octobre 2020
On traite les pauvres comme on traite la nature : mal
Tribune
23 octobre 2020
Au procès des décrocheurs de portraits, on plaide le « désespoir » climatique
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Sivens



Sur les mêmes thèmes       Libertés





Du même auteur       Grégoire Souchay et Marine Vlahovic (Reporterre)