Soixante ONG s’engagent pour les municipales

Durée de lecture : 3 minutes

21 novembre 2019



À l’approche des municipales, les organisations mobilisées en faveur de la transition écologique et sociale se rassemblent pour peser sur le scrutin. Elles ont rédigé un pacte avec 32 mesures concrètes à destinations de leurs groupes locaux et des futurs candidats, présenté mercredi 20 novembre.

Emmaüs, le Réseau Action Climat, le mouvement Colibris, Enercoop, Les jardins de Cocagne, les associations pour le maintien de l’agriculture paysanne, tous s’accordent sur un constat : la transition climatique et solidaire se fera à l’échelle locale et les échéances électorales de mars 2020 seront une étape décisive.

Les prochaines équipes municipales géreront, en effet, leur commune jusqu’en 2026. Or, nous n’avons plus qu’une dizaine d’années pour enrayer le phénomène du réchauffement climatique, comme le rappelle le Giec.

1.400 groupes sont déjà mobilisés dans 1.400 communes différentes. Ils mèneront un travail de plaidoyer et d’influence auprès des élus. Les mesures sont issues d’un travail de concertation avec des scientifiques, des ONG, des élus et des citoyens. Leur spectre est large. Elles couvrent toutes les facettes de la vie locale : de l’éclairage public aux cantines scolaires, des transports à la préservation de la qualité de l’eau, des déchets à la publicité. Chaque mesure a trois degrés d’ambition, adaptables en fonction du territoire et des particularités locales.

Sur l’installation de nouveaux agriculteurs, par exemple, le pacte propose, dans un premier temps, de sécuriser l’existant en gelant la constructibilité des espaces verts. De manière plus ambitieuse, la commune peut aussi créer un observatoire des terres agricoles ou même, dans un troisième temps, soutenir l’installation agricole en investissant dans un espace test agricole.

La liste des mesures :

  1. Se doter d’une politique ambitieuse d’achats publics responsables
  2. Utiliser des prêts issus de sources de financements éthiques.
  3. Rendre exemplaires les infrastructures communales ( efficacité énergétique, sobriété, et d’alimentation à 100% en énergie renouvelable)
  4. Donner la priorité au logiciel libre dans le service public
  5. Appuyer la structuration de filières paysannes, bio et locales
  6. Préserver le foncier pour installer de nouveaux paysans
  7. Proposer une alimentation bio, moins carnée, dans la restauration collective
  8. Développer les trames vertes et bleues pour préserver le vivant
  9. Mettre fin au développement de grandes surfaces commerciales
  10. Protéger la ressource en eau, un bien commun
  11. Mettre en œuvre une démarche territoire à énergie positive
  12. Soutenir les rénovations à haute efficacité énergétique
  13. Mettre fin aux grands projets climaticides et destructeur de biodiversité.
  14. Renforcer l’offre, l’accès et l’attractivité de transports en commun
  15. Donner la priorité à la marche et au vélo dans l’espace public
  16. Limiter la place des véhicules les plus polluants et des voitures individuelles
  17. Limiter la part des poids lourds dans la zone urbaine
  18. Impulser une politique de réemploi et de valorisation des déchets
  19. Mettre en place une tarification incitative à la réduction et au tri des déchets
  20. Développer les habitats participatifs et des écolieux
  21. Assurer l’accompagnement et la réinsertion des personnes en difficulté.
  22. Limiter la place de la publicité dans l’espace public
  23. Assurer un accès et un aménagement de l’espace public non discriminant,
  24. Garantir l’accès à un logement abordable et décent pour toutes et tous.
  25. Proposer gratuitement des lieux d’accompagnement au numérique
  26. Créer des dispositifs publics d’accueil pour les personnes étrangères
  27. Accès la politique locale de l’emploi vers la transition écologique et sociale
  28. Mettre en place des dispositifs de participation et d’initiative citoyenne
  29. Créer une commission du temps long pour représenter les intérêts de la nature et des générations futures
  30. Soutenir la vie associative locale
  31. Développer des tiers-lieux
  32. Créer des monnaies locales complémentaires




Lire aussi : Le mouvement pour le climat Alternatiba veut peser sur les municipales


22 septembre 2020
À Toulouse, sept personnes en prison pour des tags
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
La banquise arctique a atteint sa deuxième étendue la plus basse jamais enregistrée
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Casino mis en demeure de ne plus vendre de bœuf issu de la déforestation
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Les 1 % les plus riches sont les premiers responsables du changement climatique
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
22 septembre 2020
À Dijon, une zad pour préserver un îlot de nature en ville
Reportage
21 septembre 2020
Carola Rackete : « Il ne s’agit plus d’être optimiste ou pessimiste mais de s’engager »
Entretien
21 septembre 2020
Amish ou pas, la lutte contre la 5G s’organise au niveau national
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Politique