Total autorisé à forer au large de la Guyane en attente d’un jugement sur le fond

Durée de lecture : 2 minutes

2 février 2019



Sept associations - Greenpeace France, Guyane Nature Environnement, Nature Rights, Sea Shepherd France, Surfrider Europe et ZEA - ont publié un communiqué commun. Le voici :

« Suite à l’audience tenue lundi 7 janvier, et après un délai inhabituellement long, le tribunal administratif de Cergy, saisi par Greenpeace France, Guyane Nature Environnement, Nature Rights, Sea Shepherd France, Surfrider Europe et ZEA , représentées par Me Guillaume Hannotin et Me Rémi Bonnefont, et les Amis de la Terre France, représentés par Me Louis Cofflard, a décidé le 1 février de ne pas suspendre les autorisations de travaux et le permis d’exploration offshore de Total en Guyane (1).

Alors que Total a déjà commencé les forages exploratoires depuis le 23 décembre, les associations requérantes ainsi que le collectif Stop Pétrole Offshore Guyane regrettent vivement que la justice n’ait pas retenu l’urgence de la situation.

De plus, elles ont bon espoir que leur autre recours, au fond, de demande d’annulation de l’autorisation de travaux, déposé le 12 décembre, permette quant à lui de stopper les travaux de Total, en espérant que la décision de justice n’intervienne pas trop tard.

Les associations avaient porté ces deux recours devant le tribunal pour souligner le déni du droit à la participation du public du fait de l’absence de saisine de la Commission nationale du débat public (CNDP) les lacunes de l’enquête publique mais aussi les graves insuffisances de l’étude d’impact de Total. Le plan d’urgence en cas de marée noire est notamment pointé du doigt pour ses insuffisances.

Un autre recours au fond, porté par les Amis de la Terre France et Greenpeace France, demandant l’annulation du permis d’exploration, est également en attente de jugement.

Les forages exploratoires de Total, qui auraient déjà atteint les 4.000 m de profondeur, vont continuer dans les prochains mois, mais cela ne signifie aucunement que Total a carte blanche en Guyane. La mobilisation contre les projets pétroliers au large de la Guyane ne fait que commencer, et les associations entendent continuer leurs actions et les procédures juridiques.

Les associations rappellent que rien de tout cela n’aurait été nécessaire si le gouvernement avait pris la mesure de l’urgence climatique et des risques environnementaux en refusant le renouvellement exceptionnel du permis de Total. Malgré l’adoption de la loi hydrocarbures fin 2017, une vingtaine d’autres permis et concessions ont ainsi été prolongés au cours de la dernière année. »





Lire aussi : Forages de Total en Guyane : la société civile saisit la justice


31 juillet 2020
L214 et la Ligue des droits de l’Homme attaquent la cellule Déméter en justice
Lire sur reporterre.net
31 juillet 2020
Le préfet de Seine-Maritime autorise l’abattage de 1.430 renards
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
De plus en plus de cours d’eau s’assèchent en France
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Triste record en 2019 : le plus grand nombre de défenseurs de la terre assassinés en une seule année
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Pesticides : les habitants de Tautavel privés d’eau potable
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
« Autoroute ferroviaire », « train des primeurs » : Jean Castex esquisse un plan de relance du fret
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Trois milliards d’animaux touchés par les feux de forêt en Australie
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
En 46 ans, la population de poissons migrateurs a baissé de 76 %
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Aux Etats-Unis, de grands groupes pétroliers financent la police
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Le Premier ministre Jean Castex dénonce l’ « écologie punitive voire sectaire » et prône la croissance verte
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Convention citoyenne pour le climat : le gouvernement commence à prendre des mesures, mais au rabais
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
À la Réunion, une opposition toujours vive contre la « nouvelle route du littoral »
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Bérangère Abba, Joël Giraud : l’engagement écolo à géométrie variable des nouveaux secrétaires d’État
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Le bruit sismique d’origine humaine a diminué de 50 % pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Une Australienne lance un procès à propos des pertes financières dues au changement climatique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

THEMATIQUE    Énergie
31 juillet 2020
Un été pour explorer
La vie de Reporterre
31 juillet 2020
Bâtiments qui se fissurent, routes qui ondulent... L’Arctique russe face à la fonte du pergélisol
Reportage
31 juillet 2020
Écologistes, nous marchons contre le racisme et pour la justice sociale
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans



Sur les mêmes thèmes       Énergie