Tous les Français sont contaminés par les perturbateurs endocriniens

Durée de lecture : 2 minutes

3 septembre 2019



Mardi 3 septembre, Santé publique France a publié les résultats de son enquête Esteban, qui a mesuré, entre 2014 et 2016, la présence de perturbateurs endocriniens dans l’organisme des enfants et des adultes, auprès d’un échantillon (1.104 enfants et 2.503 adultes) représentatif de la population française.

L’étude s’est intéressée aux polluants dits du quotidien — bisphénols, phtalates, parabens, éthers de glycol, retardateurs de flamme bromés, composés perfluorés — présents dans les objets de la vie courante. Ils sont des perturbateurs endocriniens ou des cancérigènes, avérés ou suspectés. La conclusion de l’enquête est édifiante : ils sont « présents dans l’organisme de tous les Français » et « des niveaux d’imprégnation plus élevés sont retrouvés chez les enfants », plus exposés, et avec « des contacts cutanés et de type ’main bouche’ plus fréquents pour des produits du quotidien (jouets, peintures...) », a précisé Santé publique France.

Outre l’alimentation, l’utilisation de produits cosmétiques et de soins, ainsi que la fréquence d’aération du logement sont aussi des sources d’exposition.

Cette étude inédite doit servir de référence à la deuxième stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens présentée ce même jour par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, et son homologue à la Transition écologique, Élisabeth Borne. L’ONG Générations Futures, qui suit cette stratégie depuis ses origines s’est étonnée dans un communiqué de ne pas avoir été informée en amont de cette présentation « alors que notre association a pris part aux différents groupes de travail et à la consultation publique. »

« Face à ce constat implacable d’une contamination généralisée de la population par ces polluants – et particulièrement les jeunes enfants — le gouvernement ne peut pas se contenter de demi mesures, a par ailleurs déclaré François Veillerette, directeur de l’ONG Générations Futures. Il faut donc que les ambitions de la deuxième stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens et du nouveau plan national santé environnement soient revues à la hausse pour faire de la disparition rapide des substances de notre environnement une priorité de santé publique absolue ! Nous demandons la mise en œuvre d’un plan d’urgence pour protéger les populations de ces polluants dangereux », ajoute-t-il.

- Source : France Info et Le Monde et Générations Futures.





Lire aussi : De plus en plus de couples stériles à cause de la pollution


31 juillet 2020
L214 et la Ligue des droits de l’Homme attaquent la cellule Déméter en justice
Lire sur reporterre.net
31 juillet 2020
Le préfet de Seine-Maritime autorise l’abattage de 1.430 renards
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
De plus en plus de cours d’eau s’assèchent en France
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Triste record en 2019 : le plus grand nombre de défenseurs de la terre assassinés en une seule année
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Pesticides : les habitants de Tautavel privés d’eau potable
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
« Autoroute ferroviaire », « train des primeurs » : Jean Castex esquisse un plan de relance du fret
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Trois milliards d’animaux touchés par les feux de forêt en Australie
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
En 46 ans, la population de poissons migrateurs a baissé de 76 %
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Aux Etats-Unis, de grands groupes pétroliers financent la police
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Le Premier ministre Jean Castex dénonce l’ « écologie punitive voire sectaire » et prône la croissance verte
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Convention citoyenne pour le climat : le gouvernement commence à prendre des mesures, mais au rabais
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
À la Réunion, une opposition toujours vive contre la « nouvelle route du littoral »
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Bérangère Abba, Joël Giraud : l’engagement écolo à géométrie variable des nouveaux secrétaires d’État
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Le bruit sismique d’origine humaine a diminué de 50 % pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Une Australienne lance un procès à propos des pertes financières dues au changement climatique
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Santé
31 juillet 2020
Un été pour explorer
La vie de Reporterre
31 juillet 2020
Bâtiments qui se fissurent, routes qui ondulent... L’Arctique russe face à la fonte du pergélisol
Reportage
31 juillet 2020
Écologistes, nous marchons contre le racisme et pour la justice sociale
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Santé