Un kit pédagogique sur les poissons « oublie » le problème de la surpêche

Durée de lecture : 1 minute

19 février 2020



Les ONG Foodwatch et Bloom dénoncent, dans un communiqué paru ce 19 février, un kit pédagogique intitulé « Poissons, coquillages et crustacés » destiné aux élèves de CM1 et CM2.

Le kit indique vouloir les éduquer à « la santé, la biodiversité, la responsabilité citoyenne vis-à-vis de l’environnement ». « Mais dans les faits, ce kit ment surtout sur les véritables recommandations en termes de consommation et occulte par ailleurs d’importantes questions sur la surpêche, la saisonnalité des poissons, leur pollution aux métaux lourds, ou l’impact environnemental de la pêche », dénoncent Foodwatch et Bloom, qui relèvent également « l’ambiguïté de ce kit qui fait référence au ministère de l’Éducation nationale alors que ce dernier n’a pas validé son contenu. À y regarder de plus près, ce kit est en réalité sponsorisé par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, dans le but de soutenir la filière de la pêche et de l’aquaculture. »

Ainsi, par exemple, le kit indique qu’il faut manger du poisson « au moins deux fois par semaine » alors que les recommandations nutritionnelles officielles conseillent de manger du poisson deux fois par semaine, « et non davantage », relèvent les ONG.

« L’Anses [Agence nationale de sécurité sanitaire] recommande de varier les espèces de poisson et les lieux d’approvisionnement (sauvage, élevage, lieux de pêche, etc.) (...). Le kit n’aborde pas cette question et ne donne aucune information sur les différentes méthodes de pêche (...) qui ont pourtant des impacts très différents sur les écosystèmes marins », regrettent-elles encore.






24 septembre 2020
Convention citoyenne : pas de projet de loi avant la fin de l’année
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
L’association L214 dévoile les dessous des élevages à gibier pour la chasse
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
La Chine s’engage à la neutralité carbone d’ici à 2060
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
Néonicotinoïdes : la mobilisation contre le projet de loi s’intensifie
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
Néonicotinoïdes : betteraviers et scientifiques cherchent des « solutions alternatives »
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
À Toulouse, sept personnes en prison pour des tags
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
La banquise arctique a atteint sa deuxième étendue la plus basse jamais enregistrée
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Casino mis en demeure de ne plus vendre de bœuf issu de la déforestation
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Les 1 % les plus riches sont les premiers responsables du changement climatique
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pêche

26 septembre 2020
Mobilisation climat : faisons place à la vie
Tribune
24 septembre 2020
Qui s’inquiète de la crise climatique ? Pas (vraiment) les Européens
Tribune
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Pêche